Bordeaux
Bordeaux

l'apéro est offert par les vignerons de bordeaux et bordeaux supérieur

Apéro Bordeaux

Portrait de vigneron : François Landais

Les Echos de Bordeaux, newsletter de l’Agence Fleurie, vous emmènent découvrir le monde à part de François Landais, propriétaire du Château La Caderie.

 

 

Dix générations de vignerons

 

Dans les archives de la famille se retrouve dès 1751 un ancêtre viticulteur. C’est sur les traces de ses aînés vignerons et de façon plus directe, sur celles de ses grands-parents que François Landais s’engage lorsqu’il se choisit un métier. En 1991, il s’installe à La Caderie où il prend la suite de sa grand-mère. La propriété ne compte alors que 5 hectares de vignes. Le nouveau propriétaire se lance d’emblée dans l’extension du domaine. Sémillon, muscadelle, malbec, petit verdot, de même que les plus traditionnels merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon sont implantés pour atteindre 20 hectares en 2005.

 

 

En haut du fleuve

 

Domaine de la Vallée de l’Isle, La Caderie doit son nom aux cades, tonneaux de 1000 L. Ses vins étaient acheminés en barriques de 225 L sur des gabarres à partir de Libourne. Les propriétés situées sur les rives de cet affluent de la Dordogne s’enrichissent à partir de la fin du XVIIIe siècle du commerce vers l’Angleterre. Le marché est d’autant plus florissant pour ces vins qu’ils disposent sur nombre de leurs concurrents d’un avantage de conservation en raison de leur localisation en amont du fleuve

 

 

Des terres « propres »

 

« Mes grands-parents travaillaient en bio sans le savoir », s’amuse François Landais. J’ai repris une propriété où les terres étaient « propres ». Les sols étaient encore travaillés à l’ancienne, selon les quatre façons, avec deux chaussages et deux déchaussages annuels. Il poursuit dans cette voie sans désherbant, ni traitement chimique, et obtient en 2001, 10 ans après son arrivée, la certification bio. Premier et seul domaine des 13 communes du canton de Guîtres à être certifié..

 

 

Une belle biodiversité

 

Avec 40 hectares de vignes et de prairie, La Caderie présente une biodiversité des plus intéressantes. Protégé des ruissellements par sa situation en haut de coteaux, le domaine jouxte une autre propriété, Château Malfard, également gérée en bio. Les deux domaines forment un ensemble assez unique de 120 hectares dotés d’une faune et d’une flore protégées et très diversifiées.

 

En 2019, La Caderie obtient ainsi la certification HVE. Porté par le souci de toujours mieux faire, François Landais est désormais engagé dans une démarche de mise en œuvre d’un Système de Management Environnemental (SME) de norme ISO 14001. Un objectif ambitieux qui vise des améliorations aussi bien à la vigne et aux chais que dans la gestion des ressources humaines.

 

 

Lire l’article complet

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *