Bordeaux
Bordeaux

l'apéro est offert par les vignerons de bordeaux et bordeaux supérieur

Apéro Bordeaux

Dégustation mars 2013: 3 Bordeaux Rouge Millésime 2011 Oscars 2013

Ces 3 Bordeaux Rouge sont Baron de Lestac, Château Haut-Philippon et Château Turcaud, font partie des Oscars 2013 de l’AOC Bordeaux Rouge

 

Les membres du Jury sont : Mesdames Sylvie Barrault (Paris), Laure Campagne (Montreuil), Flavie Culot (Montrouge), Sylvie  di Mattia (Hatellerault), Fabiola Garcia (Le Haillan), Ségolène Janson (Tours), Céline Kihm (Strasbourg).
Messieurs Emmanuel Cucca (Bordeaux), Sébastien Bression (Etoges), Simon Duthel (Beaujeu), Laurent Estienne (Valernes), Giovanni Guillabert (Bordeaux), Yann Mandon (Aix-en-Provence), Nils Mellet (Rennes), Olivier Stampf (Libourne).

 

Retrouvez ces vins sur la Cave en ligne 1001 Châteaux

 

 

Baron-de-Lestac

Baron de Lestac
AOC Bordeaux Rouge
SA Castel Frères
70 % Merlot – 20 % Cabernet Sauvignon – 10 % Cabernet Franc
Prix Propriété : 4,00 € TTC
Contact : www.barondelestac.com

 

Dégustation
Oeil : grenat sombre et reflets briques soutenus.
Nez : fin, notes boisées et fruits rouges.
Bouche : belle structure avec des tanins fondus et harmonieux, finement boisés qui apportent un velouté plaisant en bouche.

 

 

 

 

Chateau-Haut-Philippon

Château Haut-Philippon
AOC Bordeaux Rouge
Vignobles Roux
50% Merlot – 40 % Cabernet Sauvignon – 10 % Cabernet Franc
Prix Propriété : 4,50 € ttc
Contact : www.vignobles-roux.com

 

Dégustation
Oeil : grenat foncé aux reflets violines.
Nez : arômes chaleureux, senteurs de cerises à l’eau-de-vie.
Bouche : riche et longue bâtie sur des tanins fermes.

 

 

 

 

 

 

Chateau-Turcaud

Château Turcaud
AOC Bordeaux Rouge
Vignobles Maurice Robert
70 % Merlot – 15 % Cabernet Sauvignon 15 % Cabernet Franc
Prix Propriété : 5,20 € TTC
Contact : www.chateauturcaud.com

 

Dégustation
Oeil : grenat sombre et reflets briques soutenus.
Nez : fin, notes boisées et fruits rouges.
Bouche : belle structure avec des tanins fondus et harmonieux, finement boisés qui apportent un velouté plaisant en bouche.

Partager :

13 Réponses pour : “Dégustation mars 2013: 3 Bordeaux Rouge Millésime 2011 Oscars 2013”

  1. Fabiola dit :

    Bonjour,
    Je vous remercie pour l’envoi de la dégustation que je viens d’aller chercher!
    Je m’appliquerai pour vous faire le retour avec photos.

    Fabiola
    Fabiola

  2. tout d’abord merci au organisateurs d’apero bordeaux , on a pas attendue apres vous pour organiser ce genre de soirée mais celle ci avais un but de plus que celui de passer un soirée entre amis ce qui en a fais une soirée trés reussie
    la degustation a ete accompagnée de charcuterie et fromages de tous genres
    premier vin degusté : baron de lestac , belle couleur nez fruit rouge et griotte , en bouche belle empleur et finale assez longue et souple seule bemole l’ etiqettage qui fais penser a un vin de grande surface auquel nous ne sommes pas habitués !!
    deuxieme vin degusté : chateau haut philippon , couleur plaisante et nez assez agreable mais une bouche assez decevente sans empleur et pas assez longue
    troisieme vin degusté : chateau turcaux , couleur trés soutenue et sombre qui predit de la lourdeur mais nez tres agreable , unboisé bien fondu et des fruits rouges tres fins une bouche de belle empleur et une finale longue et soutenue que nous avons tous apréciée

    voici notre classement a l’unanimitée
    1 chateau turcaud
    2baron de lestac
    3chateau haut philippon

    merci pour cette degustation bien agreable

  3. Giovanni dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord merci beaucoup pour cette dégustation, nous avons tous passé une très bonne soirée.
    Voici nos commentaires et notre classement.

    Nous étions 8 étudiants et jeunes actifs amateurs de vin mais non initiés à la dégustation. C’est pourquoi nous avons pris le temps de déguster chacun des vins en les comparant.

    Accompagner d’un apéritif composé de charcuterie en tous genres et de fromages variés, nous avons d’abord essayé d’identifier les différents arômes.

    Unanimement le Baron de Lestac, vin que nous connaissions, a été plébiscité pour ses arômes fruités et boisés et sa longueur en bouche.

    En deuxième position le Château Turcaud qui au nez a laissé certains invités perplexe mais une fois dégusté a su ravir l’ensemble des convives pour son côté fruité malgré une longueur et douceur en bouche moins marqué que le Baron de Lestac.

    Enfin, le Château Haut Philippon qui au nez n’a pas su convaincre la tablée, mais lorsque nous avons dégusté les différents vins avec les apéritifs, les différences se sont moins sentis et le Haut Philippon a très bien accompagné les différents fromages malgré son côté astringent.

    C’est donc avec grand plaisir que nous avons dégusté c’est 3 vins. Notre classement se compose du Baron de Lestac à l’unanimitée, suivi du Turcaud et du Philippon, même si ces deux derniers ont soulevé beaucoup d’interrogations quant à leur classement.

    Encore merci, super initiative !

    Giovanni

  4. Ségolène dit :

    Bonjour, et merci pour cette occasion supplémentaire de se retrouver entre amis autour d’un verre de Bordeaux! Pour accompagner ces trois vins, j’ai choisi des accompagnements habituels (enfin, habituels pour moi!) : saucisson au Beaufort, moules à l’escabèche, effiloché de confit de canard au foie gras.

    Nous avons donc dégusté en premier lieu le château Haut Philippon, qui nous a quelque peu surpris par son manque d’ampleur en bouche, après un nez assez intense et agréable.

    Ensuite, le Baron de Lestac, plus rond, légèrement épicé, qui a d’emblée plu a toute la tablée. Nous avons tous apprécié une belle longueur en bouche. Sans être exceptionnel, c’est une valeur sûre.

    Le château Turcaud, quand à lui, nous a plus fait débattre. Vin de caractère, astringent juste ce qu’il faut, avec du corps, mais trop jeune selon notre goût. Il mériterait d’être à nouveau dégusté d’ici à deux ans, et nous parions sur une belle montée en gamme.

    Finalement, nous avons choisi de retourner vers le château Haut Philippon, en se disant qu’il avait du développer ses arômes depuis le débouchage de la bouteille, et nous avons unaniment convenu qu’en effet, nous avions failli passer à côté d’une agréable sensation. Il s’est révélé équilibré, et avec plus de corps.

    En conclusion, je dirais que nous devrions nous donner rendez-vous dans deux ans pour refaire une dégustation de ces mêmes vins, je suis sûre qu’ils auront gagné en maturité.

    Pour ce qui est du classement, il nous a été difficile de départager le château Turcaud et le Baron de Lestac. Actuellement, nous préférons le Baron de Lestac, mais nous sommes tentés de dire qu’avec un ou deux ans de plus, le château Turcaud sera meilleur.

    Finalement, le classement sera donc celui d’actualité :

    1) Baron de Lestac
    2) château Turcaud
    3) château Haut Philippon

    Mes amis se joignent à moi pour vous remercier de cette initiative très agréable.
    Ségolène

  5. Yann dit :

    Bonjour à toutes et à tous, et tout d’abord un grand merci aux responsables de apero-bordeaux.fr ainsi qu’aux vignerons du Bordelais pour nous avoir fait passer encore une fois une très bonne soirée !
    Nous étions donc 9 à déguster ces bouteilles, et les avis ont été assez partagés, même si tout le monde s’accorde à dire que les 3 vins étaient bons ! Le premier que nous avons gouté était le chateau Philippon, où tout le monde a noté des notes boisées assez agréables, mais également un certain manque de caractère. De l’avis d’Alexandre par exemple, il aurait mérité de vieillir un peu. Le baron de Lestac, Bordeaux déjà connu par qui veut boire une assez bonne bouteille sans se ruiner, ne nous a donc pas surpris, avec sa robe rubis et « sensuelle » (dixit Rindra ^^), et aux aromes de fraises pour Loic. Bref un vin très correct. Enfin le dernier vin, le chateau Turcaud, pour être honnête ne nous a pas laissé d’impressions particulières, ni négatives, ni positives, la aussi nous lui avons reproché un certain manque de caractère mais avons apprécié ses notes boisés (enfin presque tous car certains étaient trop occupés à manger du fromage pour déguster le vin lol!).
    Yann

    Ce fut en tout cas une très bonne soirée, entre dégustation oenologique, rires, et découvertes, nous n’avons pas eu besoin de savoir que le vin rouge est aussi stimulant pour les neurones (merci Fanny!) pour apprécier ce moment !
    Encore merci, et à bientôt nous espérons ^^

  6. Laure dit :

    Quand les Vins de Bordeaux tapent l’incruste à l’apéro.

    Pas simple d’organiser une dégustation entre amis. Peur de paraître ignorant devant les autres ou de dire une bêtise. Souci de ne pas connaître « les bons mots du vin © », impression de ne pas être légitime pour en parler. Une vraie difficulté pour l’organisateur : faire oublier au plus vite ces retenues pudiques et infondées. Dès les premières minutes du match je détends l’atmosphère en lançant sur platine mon précieux vinyle de l’intégrale Joe Dassin. Ouf, j’en vois deux qui sourient et se mettent à chantonner. On va peut être réussir à ne pas trop se prendre au sérieux.

    Puis entre deux tapas, une 8ème écoute du nouveau single des Daft Punk et un cake aux olives, je dégaine mes 3 bouteilles masquées. Le spectacle peut commencer. Et là patatras………..malheur, un statisticien dans la salle.
    Un furieux du tableau croisé dynamique, qui ne laissera pas l’événement avoir lieu dans un tel chaos théorique. Selon lui, si tout le monde goûte les vins dans le même ordre, les items n°2 et 3 souffriront de n’être qu’une comparaison du premier.

    Mince on n’a pas tout compris mais pour ne pas l’énerver on l’a laissé appliquer une « rotation non aléatoire des modalités » dans l’ordre de dégustation.

    Deux tableaux excel et trois « randomisations » plus tard, voilà en quelques lignes le retour de notre expérience à l’aveugle :
    Caché sous des allures futuristes d’aluminium, le vin #1 (chut c’était le Château Turcaud) a trouvé quelques supporters qui ont apprécié sa légèreté et sa rondeur. Un d’entre nous l’a même assimilé à une coccinelle, discrète et mignonne. Mais c’est une bouteille qui divise les troupes, le parti de l’opposition regrettant un nez quasi absent et pas assez de longueur en bouche.

    Ah je l’attendais plus que les autres, à nous le vin #2 mouah aaah aah. Ce Baron de Lestac best-seller des grandes surfaces et souvent décrié. Dégusté à l’aveugle, ses habituels détracteurs ont souligné son agréable nez boisé et l’ont trouvé bien sympathique en bouche. Un vin sans grande complexité mais qui plait à la majorité. Peut être un des secrets de ces bouteilles vendues à grands volumes et ultra marketées.

    Pour le vin #3, nous voilà bien plus embêtés. Des grimaces à peine cachées, des échanges de regard angoissés, mouais…je crois que l’un de nous doit l’avouer, Houston nous avons un problème !
    Il y a dans cette bouteille de Château Haut-Philippon un défaut flagrant, un nez très désagréable qui nous contraint de l’écarter de la dégustation. Dommage. Et oui les vins sont vivants et réservent parfois de mauvaises surprises !
    Parti dans un délire de métaphores animalières, le fan de coccinelles compare ce vin-là­ à…un chat de gouttière écrasé. Classe.

    Malgré la déconvenue sur le troisième vin dégusté, c’était quand même un très bon moment à partager. A la découverte de la véritable identité des vins, notre ami du Médoc est très étonné de découvrir le Baron de Lestac sous le brassard #2. Promis, je ne dirai pas à tes copains Bordelais que tu as mis 7/10 à ce mastodonte des supermarchés. Te voilà bien surpris, et nous bien amusés.

    Des rires et des souvenirs plein les papilles. Après tout comme disait l’ami Cabrel, c’était tout simplement, tout simplement, un samedi soir sur la Terre.

    Sweet Chronicles

  7. fred dit :

    Désolé Laure il semble que l’une de vos 3 bouteilles avait un défaut. Cela peut toujours arriver même si c’est de plus en plus rare..

  8. Sylvia dit :

    concernant votre adorable envoi des 3 Bordeaux rouge 2011 dont nous venons tout juste de terminer la dernière
    à savoir la bouteille de Château Haut Philippon c’est finalement celle qui a remporté le plus de succèsavec ce goût prononcé de réglisse très agréable aussitôt en bouche après avoir admiré sa robe rouge soutenue tenant sa promesse olfactive.
    En 2e position votre Baron de Lestac valeur sûre qui ne déçoit jamais dont le millésime 2011 semble toujours aussi typé tel un Bordeaux moyenne gamme bien agréable en début de repas.
    Et enfin en 3e position le Château Turcaud qui m’a effectivement déçue tant son goût m’a paru insipide avec une Ière impression cependant pas mauvaise autour de moi les avis divergeant à propos de ce dernier jugé un peu sévèrement parait-il ..!

  9. Céline dit :

    Pour commencer, merci pour cette occasion de déguster des vins ! Nous avons passé un agréable moment, comme une pause dans notre semaine surchargée 🙂

    Nous étions en comité restreint, quatre personnes seulement (des convives qui n’ont pas voulu apparaitre sur le site), autour de ces trois bouteilles et d’un petit apéritif constitué de saucisson, fromages, pain au lard maison et d’autres petites mignardises salées. Sans grande surprise, il n’y a qu’une seule bouteille qui a eu l’unanimité positive et une autre l’unanimité négative. Mais je ne vais pas tout vous dévoiler tout de suite, un peu de patience.

    Nous avons débuté la soirée avec le baron de Lestac, dont le nom nous a attiré. Une des convives en avait déjà bu. Première surprise, il est plus agréable en bouche qu’au nez. Pas très tannique, il pourrait séduire des novices en vin rouge. La dégustation commence plutôt bien.

    Deuxième vin. Les choses se corsent autant que son goût, trop âpre, il ne séduit pas. Pourtant au nez il était très prometteur. Le Haut Philippon se disqualifie. Plus tard dans la soirée, alors que nous venions de goûter le dernier vin, un des convives a voulu tester le Haut Philippon à nouveau pour lui laisser une seconde chance. Malheureusement, il n’a pas plus convaincu la deuxième fois.

    Le dernier vin quant à lui a un peu plus déchaîné les passions. En effet, il a fallu prendre un peu plus son temps pour en découvrir tous les arômes. Il a plut, tout en étant critiqué, on en a parlé longuement. Le château Turcaud a su intriguer !

    Pour conclure, chacun de ces vins mériterait de vieillir un peu, c’était le constat général. Le château Turcaud en particulier, mérite de développer ses arômes.

    Nous avons dressé le classement suivant :
    1. Baron de Lestac
    2. Château Turcaud
    3. Château Haut Philippon

    Céline

  10. Laurent Estienne dit :

    Un grand merci pour cette dégustation. Cette initiative et vraiment courageuse pour faire découvrir des vins de bordeaux intéressant et permettre à des gens de voir que les vins ne sont pas destinés qu’aux connaisseurs mais surtout à la sensibilité de chacun!

    Notre dégustation c’est faite en famille sous le soleil de Provence dans la joie et la bonne humeur.

    Commençons par le Chateau haut Philippon. Ce vin a rencontré divers avis et a longtemps fait débat. En entrée à jeun la moitié des personnes l’ont sélectionné comme le meilleur de la sélection. Mais pendant le repas il a fait la totalité des avis. Il a unanimement rencontré un franc succés. Sa couleur chargée ou robe noire vif ont attiré l’attention des convives. Son nez très bon, fruité avec des notes grillés (certain trouverons le grain de café torréfié) mais court , léger, volatile l’ont rendu attrayant. En bouche très plaisant, fin mais les adjectifs de chacun aura été : rapeux,acre, légère amertume, astringeant. Ce vin â rencontrer un avis convergeant : très bon en vin jeune mais mérite de vieillir .

    Le Baron Lestac est le vin qui a rencontré le même avis partagé : très bon vin, équilibré et agréable. C’est un vin fruité et très boisé. Ses notes grillé et vanillé en ont déstabilisé plus d’un. On aime ou on aime pas mais ça a plut. Nez fin lacté ( certain trouve le gout de chocolat au lait). Sent énormément la barrique jeune. En vieillissant il ne pourra qu’être encore meilleur. Il a autant plus a jeun qu’au repas.

    Pour finir le Chateau Turcaud. Il a déçu tout le monde . Trop fermé et sec. Il n’exprime rien. On aurai dit de l’eau. C’est un vin déséquilibré et acide. Seul le nez laisse entrevoir des aromes d’ananas.

    Je vous laisse a la dégustation. En espérant que mon avis vous aura plus et vous aidera dans vos choix.

    Le rosé c’est chez nous qu’il est né, ici en Provence!!! 😉

    Laurent

  11. Nils Mellet dit :

    La sonnette qui résonne et c’est le postier qui me confie un jolie paquet. J’attrape mon téléphone et hop 30 minutes plus tard je me retrouve entouré de copain, saucisson, fromage, nous voilà armés pour une bonne dégustation.
    Nous entamons la dégustation par le Chateau Haut Phillipon, un nez puissant et fruité nous met l’eau à la bouche, mais là c’est la déception en bouche, nous l’avons trouvé trop âpre avec un manque de délicatesse certain.
    Le suivant est le Chateau Turcaud là le nez est moins fort, peut etre en bouche il révelera tous ses arômes, mais malheureusement en bouche il reste faible et quelque peu fade.
    Plus qu’une! C’est le tour du Baron de Lestac déjà quelque chose nous frappe à l’oeil l’emblème de la bouteille est très beau. Un coup de poignée et le bouchon saute, les verres se remplissent et en piste pour la dernière dégustation. Et là c’est la révélation ce vin aux notes boisé et épicé, léger fin en bouche un vin parfait pour profiter entre amis.
    Voilà merci pour tout Apéro Bordeaux! Et en espérant pouvoir réexperimenter vos vins!
    Cordialement

  12. Sylvie dit :

    Apéro Bordeaux dégustation du 7 mai 2013 – Châtellerault

    Rendez-vous est pris pour déguster trois bordeaux le 7 mai ; nous serons huit.
    Les bouteilles sont débouchées 1 heure avant l’arrivée des convives. Les verres INAO ont investi la table. Les amuse-bouches et cochonailles sont installés sur leurs plats de service. Les cocottines de boeuf bourguignon et purée de pommes de terre se gardent au chaud du four. Pour leur part, les verrines de desserts, glace à la fraise fraîche, faisselle au spéculoos sont au frais tandis que les fondants au chocolat patientent à température ambiante.
    Sylvie

    Les invités, non-initiés, arrivent un peu intimidés par le thème de la dégustation et la tâche qui les attend ; ils ont peu l’habitude de déguster du vin avec pour mission de formaliser des sensations et d’exprimer leur ressenti. Pour les détendre, la soirée va démarrer par une présentation plutôt didactique avec au programme, en préambule, la remise d’un petit dossier résumant la présentation du vignoble du bordelais et ses cépages caractéristiques ; un arrêt est opéré sur les appellations Bordeaux et Bordeaux supérieur. S’en suit une découverte des différentes grands familles d’arôme puis une brève présentation des techniques de vinification du vin rouge.
    Bordeaux

    Les échanges se poursuivent sur les étapes de la dégustation : approche visuelle, olfactive et gustative.
    La transition est facile. Passage à la pratique. Globalement, voici les appréciations relevées :

    La dégustation démarre par le Château Turcaud.
    – aspect : grenat/violet foncé, disque brillant
    – odeur : arôme de fruits rouges au début tirant sur l’épicé et boisé au 2e nez
    – goût : attaque acide, tanique, étroit

    Baron de Lestac
    – aspect : grenat dense, rouge foncé, disque brillant
    – odeur : nez fin, arôme de fruits rouge et 2e nez plutôt une odeur boisée,
    – goût : structure équilibrée, avec une fin de bouche agréable

    Château Haut-Philippon
    – aspect : grenat foncé, pourpre, épais, disque brillant
    – odeur : nez développé, arômes de fruits cuits et senteurs de sous-bois
    – goût : alcoolisé, astringent, équilibré

    Et pour le classement (plutôt aisé à faire) :
    – 1er : Baron de Lestac
    – 2e – Château Haut Philippon
    – 3e – Château Turcaud

    peut-être que quelques mois ou années supplémentaires de garde auraient pu avoir une influence sur les vins et par là même sur les appréciations ?

    En tout cas, la proposition originale de Planète Bordeaux a ravi les participants et a semble t-il débloqué pour certains l’intérêt pour la dégustation de vin en général, voire suscité pour d’autres l’envie d’aller plus loin en apprentissage de la dégustation. Une excellente initiative de l’avis de tous !

  13. Fabiola dit :

    Une agréable soirée grâce à Apéro Bordeaux, 4 convives ont répondu présents et 4 générations différente (25ans, 40 ans, 50 et 70 ans) mixité respectée : 2 hommes et 2 femmes et sans le savoir c’était le soir de la fête des voisins et c’était mes voisins! La « doyenne » de la soirée avait en charge quelques douceurs salées de toasts à base de viande, une petite assiette mixte charcuterie à pris le relais pour terminer ce moment avec des dès de fromages. Les convives avaient hâtent de venir se prêter avec sérieux à cette dégustation!

    1er vin dégusté : Baron de Lestac
    Jolie couleur rouge vif, un 1er nez légèrement boisé laissant ensuite dégager des arômes de fruits frais type cerises. Une attaque un peu lourde mais assez douce pour en apprécier les tanins présent de façon équilibré. Il a été nommé de « gouleyant ». J’ai servi ce vin sans le nommer : les convives n’avait pas du tout parié sur lui!

    2ème : Haut Philippon
    Une couleur plus foncée que le précédent : rouge carmillon, beau à voir, de la même manière que l’étiquette. Limpide et brillant il nous révèle un 1er nez …particulier…poivrons? asperge?… Nous nous recentrons pour découvrir l’attaque…âpre hélas. Les tanins accrochent les gencives et nous révèlent le côté vert du verre par son astringence ressentie par les 4 palais testeurs. Nous le mettons de côté pour y revenir en fin de dégustation 2heures après, avis identiques : âcre, vert, astringent.

    3ème : Turcaud
    Une couleur prometteuse rouge rubis plus foncée que les autres. Un nez de fruits frais agréable mais laissant arriver un côté plus alcooleux que les autres ainsi qu’une acidité élevée. « Mamie » est un peu gênée, mademoiselle 25ans moins 😉 L’attaque est vive, franche. Rond en bouche mais laisse vite un vide…plat il n’enthousiasme pas les convives…mais il plait plus que le précédent.

    Notre tiercé pour ces 3 vins sera unanime, malgré les différences d’âge et de goût : Baron de Lestac, Turcaud et Haut Philippon

    Encore merci Apéro Bordeaux, merci de nous 4, vous avez renforcé la cohésion des voisins et permis de déclencher un très chouette moment autour de ces 3 bouteilles.

    Fabiola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *