Bordeaux
Bordeaux

l'apéro est offert par les vignerons de bordeaux et bordeaux supérieur

Apéro Bordeaux

Dégustation Septembre 2013 : 3 Bordeaux Clairet Oscars de l’été 2013

Ces 3 Bordeaux Clairet sont le Marquis de Génissac, le Château Lauduc et le Château La Bretonnière, ils font partie des Oscars 2013 de l’AOC Bordeaux Clairet

 

Les membres du Jury sont :
Mesdames Margaux Basalo (Lille), Lucie Biguet (Bordeaux), Aude Boilley (Bordeaux), Eléna Grigorova (Strasbourg), Céline Le Troher (Moustoir’Ac), Pauline Luc (Roussillon), Agathe Marion (Bordeaux), Alexandra Perrin (Paris).
Messieurs Eric Bottaro (Lamarque), Geoffroy de Lozzo (Toulouse), Jonathan Knepper (Le Coteau), Laurent Ramos (Egly), Laurent Rémy (Annecy), Guillaume Ridard (Thorigné-Fouillard), Jean-Pierre Rizzi (Nice).

 

Retrouvez ces vins sur la Cave en ligne 1001 Châteaux.

 

Marquis de Génissac
AOC Bordeaux Clairet
SCA Cave coopérative des Vignerons de Saint Pey – Génissac
100 % Merlot
Prix Propriété : 4,25 € ttc
Contact : vigneronsdesaintpey-genissac.fr

 

Dégustation
Oeil : robe vive, rouge clair oeil de perdrix.
Nez : net et friand, fruits rouges frais bien murs, fraise, framboise, groseille.
Bouche : charmante avec une attaque gourmande et ronde sur les fruits frais. Evolution très parfumée aux fruits et fleurs comme le coquelicot.

 

 

 

 

Château Lauduc Bordeaux Clairet Millésime 2012

Château Lauduc
AOC Bordeaux Clairet
SCEA Vignobles Grandeau
Merlot 75 %, Cabernet Sauvignon 25 %.
Prix Propriété : 5 € TTC
Contact : m.grandeau@lauduc.fr

 

Dégustation
Oeil : belle robe rouge groseille.
Nez : senteurs de fruits rouges assez intenses.
Bouche : chair souple et ronde aux arômes de fruits frais. Belle harmonie et finale soyeuse.

 

 

 

 

Château La Bretonnière Bordeaux Clairet Millésime 2012Château La Bretonnière
AOC Bordeaux Clairet
EARL La Bretonnière
3 % Cabernet Franc – 97 % Merlot
Prix Propriété : 5,80 € TTC
Contact : sheurlier@cegetel.net

 

Dégustation
Oeil : robe nette, couleur de fraise.
Nez :  bonbon anglais et fruits de saison.
Bouche : fraiche, relevée d’une pointe épicée.

Partager :

8 Réponses pour : “Dégustation Septembre 2013 : 3 Bordeaux Clairet Oscars de l’été 2013”

  1. Agathe dit :

    voici mes commentaires :
    -Marquis de Génissac : un diner à 2, apéro dinatoire, très bon pour moi, légèrement fruité, se rapprochant de manière surprenante du vin rouge, jugé un peu trop acide par mon fiancé (pas fan du rosé).

    -La Bretonnière : un diner entre amis, pates fraiches et poulet mariné, les saveurs se mariaient très bien, c’est assez étonnant d’ailleurs. Ce rosé est très fruité, l’odeur des fruits rouges très agréable.

    -Lauduc : un rosé assez classique mais tout aussi bon, dégusté seule un soir, parce qu’un bon verre de vin s’apprécie en toute circonstance et dans toutes les couleurs. Mais je le proposerai à la dégustation à mes amis d’ici quelques jours !

    Marion

    Voilà, ce n’est pas digne d’un grand critique, je découvre le vin petit à petit, mais c’est sincère et je trouve votre action très sympathique !

  2. fred dit :

    Bonjour Marion et merci pour votre commentaire. Attention les vins que vous avez reçu ne sont pas des rosés, même s’ils ressemblent un peu : rosé corsé pour certains, rouge léger pour les autres, le Clairet est une spécialité de Bordeaux. Une robe et des arômes plus soutenus que son cousin rosé, une bouche plus ample et plus vineuse due à une macération plus longue que pour le rosé, il accompagnera vos repas de l’entrée jusqu’au dessert.

  3. Geoffroy dit :

    Bonjour,

    Le Marquis de Génissac a un nez plutôt plaisant de fraise et e framboise rappelant les douceurs estivales. En bouche bien que frais et fruité il manque d’attaque et de corps.

    Le Château Lauduc fut une déception : bien que le nez fut agréable, les perceptions en bouche furent assez décevantes avec une prédominance de sulfites en fin de bouche, laissant un arrière goût de sulfites déplaisant.

    Enfin, le Château La Bretonnière fut assez agréable de part ses notes fruitées mêlées à une subtile touche iodée non déplaisante. En bouche ce clairet est assez rond et agréable.

    pour résumer dans l’ordre de préférence : 1) Marquis de Génissac, 2) Château La Bretonnière, 3) Château Lauduc.

  4. Lucie Biguet dit :

    Un peu de rosé pour prolonger l’été…
    Merci Apéro Bordeaux pour ce petit colis, qui nous a permis de faire durer encore un peu les belles soirées d’été entre copains.

    3 clairets flashy et charnus sont arrivés sur notre table, accompagnés d’une farandole de petit fours maisons…

    Nous avons ouvert le bal avec le Marquis de Génissac et son nez de panier de fruits rouges fraîchement coupés. Servi avec une tarte au fromage de chèvre et pavot, nous avons découvert une belle longueur et une jolie pointe florale en finale.

    Nous avons poursuivi avec le château La Bretonnière, que nous avons marié avec un cake moelleux aux tomates séchées et jambon de pays. Les notes épicées du vin contrastaient avec celles acidulées du cake et le tout donnait un mélange détonnant.

    Enfin le château Lauduc, que nous connaissions tous déjà, nous a surpris sur des billes de mozzarella aux fines herbes. Nous avons beaucoup apprécié sa finesse et la bouche soyeuse qui rappelle la texture du fromage.

    Bref, le clairet aura été une belle découverte de fin de saison pour nos dégustateurs.

    Lucie

  5. Eric dit :

    La soirée, s’est déroulée dans une très bonne ambiance autour d’un bon repas avec des Girondins impatients de déguster les 3 Bordeaux Clairet.
    Eric

    Nous avons d’abord décidé de l’ordre de dégustation, par la couleur, l’étiquette et les informations à notre disposition. Ensuite chacun a son tour à donner son avis sur chaque bouteille avec une note.
    Nous avons ensuite, pour pimenter la soirée, bandé les yeux de chaque « dégustateur » pour mettre à l’épreuve notre sens.
    Eric

    Après quelques heures, voici ce qu’il en ai ressorti :
    Les photos parlent d’elles même, nos coeurs ont basculé pour Le Bordeaux Clairet « La Bretonnière ».
    En effet, nous avons tous été séduits par sa fraîcheur et son goût fruité. Ce vin s’apprécie autant à l’apéritif, pendant le plat, qu’au dessert.
    Eric

    Toutes les photos sur instagram.com/rickyworld

    Au plaisir de pouvoir réitérer ce type de dégustation.

  6. Rémy dit :

    Me fiant dans un premier temps aux annotations sur chaque bouteille, je me suis mis en tête d’élaborer plusieurs menus afin d’apprécier nos trois Clairet à leur juste valeur.
    Clairet

    C’est ainsi que nous avons découvert tout d’abord le Marquis de Génissac lors d’un apéritif dînatoire, clôturé en beauté grâce à une subtile douceur de millefeuilles de fruits et de couleurs.
    Cette assiette frugale convenait parfaitement à ce Marquis de Genissac, Clairet à la robe rouge clair, souple et plutôt rond en bouche, aux notes discrètes de pêche puis framboise, presque épicée pour finir. Excellent sur une bruschetta chèvre-saumon mariné, saladine de pâtes aux olives, mais qui nous a également ravis sur un dessert Biscuit de Savoie Pistache, mousse de Fromage Blanc citronnée et Framboise : léger et acidulé, tout simplement en osmose avec ce Marquis de Genissac.
    Marquis de Génissac

    Une autre fois, ce sont des lasagnes de courgette à la Féra (poisson du Lac d’Annecy et du Léman, appelé aussi lavaret au Lac du Bourget) qui se sont agréablement prêtées au jeu, au cours duquel nous avons débouché le Château Lauduc. Soumis à nos papilles peu de temps après le Génissac, la différence est franche. D’un rosé tirant sur le rouge cerise, le Lauduc est plus vif, et long en bouche. Très apprécié sur ce plat, ce Clairet Château Lauduc semble également idéal en apéritif ou pour un « dîner-tapas ».
    Château Lauduc

    Enfin, c’est avec plaisir que nous nous sommes retrouvés autour de La Bretonnière, à la robe rubis rappelle ses arômes de fruits rouges, un peu de fruits secs également, légèrement tannique mais frais. Nous l’avons dégusté en entrée, sur une terrine de truite aux petits légumes et salade de mâche à l’huile de noix et vinaigre de cerises, les « fruits secs » subtilement torréfiés de la Bretonnière se mariant autant avec le poisson qu’avec la salade relevée, les « fruits rouges », plutôt fins, ne gâchant rien, bien au contraire.
    Château de la Bretonnière

    Voilà les impressions que je peux vous fournir après ces sympathiques dégustations en famille. Je n’hésiterai pas à renouveler cette expérience et partager votre initiative qui a le mérite de donner l’expression de la personnalité de chaque vin.

  7. Laurent dit :

    Tout d’abord merci à Apéro-Bordeaux pour ces trois Clairet. Pour partager cette dégustation, nous avons invité quelques fins connaisseurs autour d’un repas composé de tartines de Poîlane.

    J’ai rédigé des fiches de dégustation afin de mieux noter les différents Clairet.
    Nous avons passé un excellent moment, malgré quelques difficultés à décrypter certains termes « opalescent » en faisait partie.
    Voici donc un récapitulatif de toutes les annotations faites pendant la dégustation avec l’aide des fiches.

    Bretonnière : de couleur rose cuivré, avec une brillance lumineuse, une impression olfactive ordinaire, en gustatif une douceur ferme, une acidité verte, un corps suffisant, une chair mince et un tanin amer. Le Clairet qui nous a le moins plu, trop fruité et léger.
    Château La Bretonnière

    Marquis de Génissac : de couleur rose cuivré, avec une brillance nette, une impression olfactive agréable, en gustatif une douceur grasse, une acidité verte, un corps suffisant, une chair ronde et un tanin équilibré. C’est le Clairet qui a divisé les convives, les femmes ont bien apprécié, tandis que les hommes étaient un peu moins convaincu.
    Marquis de Génissac

    Château Lauduc : de couleur rose orangé avec une brillance lumineuse, une impression olfactive agréable, en gustatif une douceur équilibré, une acidité fraiche, un corps chaud, une chair ronde et un tanin équilibré et bon. C’est le Clairet qui emporte les meilleurs avis, il est très agréable en bouche et accompagne parfaitement les délicieuses tartines.
    Château Lauduc

    Je remercie une nouvelle fois Apéro bordeaux de nous à voir permis de déguster ces 3 clairet, Nous avons passé une excellente soirée,

  8. Pauline dit :

    Une couleur superbe d’un rose soutenu, entre rosé et vin rouge, le Clairet, cette spécialité bordelaise est une belle découverte !

    Nous avons commencé la dégustation par le Marquis de Génissac, avec ses notes de fraises et framboises, nous avons été littéralement conquis !

    Ensuite nous avons poursuivi la dégustation avec le château La Bretonnière, une jolie couleur rouge, rappelant la couleur des fraises, une note de fruits frais, légèrement épicée. Encore une fois nous avons été séduits !

    Enfin nous avons terminé notre dégustation par le château Lauduc, sa couleur, légèrement plus claire que les deux précédents, est tout aussi attirante. Côté saveur sa note de fruits rouges est assez prononcée, nous l’avons dégusté avec quelques petits fours aux framboises, et les deux saveurs se mariaient à merveille !

    Pour résumer, nous avons tous beaucoup apprécié cette dégustation mais surtout la découverte du Clairet, que nous ne connaissions pas auparavant.

    Les 3 Clairets ont rapporté un vrai succès, et en ce qui me concerne ma préférence va vers le Marquis de Génissac.

    Pauline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *