Bordeaux
Bordeaux

l'apéro est offert par les vignerons de bordeaux et bordeaux supérieur

Apéro Bordeaux

Dégusté Octobre 2007 : 3 Bordeaux Clairet

edomaine-ricaud-apero-bordeaux.jpgetaleyran-apero-bordeaux.jpge_vignol-apero-bordeaux.jpgDégusté :  3 Bordeaux Clairet comptant parmis les gagnants du concours TOP VINS 2007

Cette dégustation est terminée, les commentaires du panel sélectionné sont disponibles ci-dessous, les membres du jury étaient : Mesdames et mesdemoiselles Fanny Tison (Bois Colombes), Louise Frugier (Bordeaux), Brigitte Merlin (La Rochelle), Anne-Paule Dusser (Lyon), Madeline Faure (Montpellier), Emilie Lemarie (Montpellier) et Marie Hélène Grislain à Wattignies.


Messieurs Franck Deloche (Boujailles), Serge Monpays (Carvin), Philippe Rapiteau (La Roche sur Yon), Gonzague Dooze (Lille), Lamine Timsi (Lorient), Jérôme Mariot (Malesherbes) et Damien Faure (Nice).

 

En savoir plus sur le Bordeaux Clairet

vignol-apero-bordeaux.jpg

CHATEAU VIGNOL 2006
Appellation Bordeaux Clairet
SCEA Doublet Bernard et Dominique à Saint Quentin de Baron
http://d.doublet.free.fr
Prix : 4.70 € TTCC
Cépages : 90 % Merlot et 10 % Cabernet-Sauvignon
Couleur : Rouge clair intense
Nez : Bonne intensité, arômes de fruits avec une touche de banane
Bouche : Attaque franche, vin légérement corsé
Ce vin présente une légère structure tannique représentative de son appellation Clairet

 

 

taleyran-apero-bordeaux.jpgCHÂTEAU LALANDE DE TALEYRAN 2006
Appellation Bordeaux Clairet

GAEC La Lande de Taleyran – Beychac et Caillau
Prix : 3.75 € TTC
Cépages : 50 % Cabernet Sauvignon – 50 % Merlot Noir
Couleur : Rouge clair intense
Nez : Arômes de fruits frais avec des légéres notes de Bonbon Anglais
Bouche : attaque souple, bonne acidité.
Vin bien équilibré marqué par sa vivacité

 

 

domaine-ricaud-apero-bordeaux.jpg

DOMAINE DE RICAUD 2006
Appellation Bordeaux Clairet

Vignobles CHAIGNE et Fils
http://www.chaigne.fr
Prix : 5.00 € TTC
Cépages : 5 % Merlot – 50 % Cabernet Sauvignon – 15 % Cabernet Franc
Couleur : Rouge clair intense
Nez : Très intense avec des notes acidulées de cassis
Bouche : Très souple, rond.
C’est un vin très agréable, assez atypique pour un Clairet 

 

 Pour pouvoir recevoir, gratuitement nos Kits de dégustation à votre domicile, inscrivez vous sur www.apero-bordeaux.fr

Partager :

13 Réponses pour : “Dégusté Octobre 2007 : 3 Bordeaux Clairet”

  1. Le Jury d’octobre 2007 a été sélectionné hier

    Les 15 membres du panel octobre 2007 recevront leurs bouteilles de Clairet très prochainement, vous pourrez bientôt découvrir leurs impressions sur ce forum, à cette adresse.

    Pour tous les autres inscrits, je vous rappelle que vos candidatures seront automatiquement reprises en compte les prochains mois, vous n’avez pas besoin de vous réinscrire pour cela.

    Le Panel Octobre 2007 :
    Mesdames et mesdemoiselles Fanny Tison (Bois Colombes), Louise Frugier (Bordeaux), Brigitte Merlin (La Rochelle), Anne-Paule Dusser (Lyon), Madeline Faure (Montpellier), Emilie Lemarie (Montpellier) et Marie Hélène Grislain à Wattignies.
    Messieurs Franck Deloche (Boujailles), Serge Monpays (Carvin), Philippe Rapiteau (La Roche sur Yon), Gonzague Dooze (Lille), Lamine Timsi (Lorient), Jérôme Mariot (Malesherbes) et Damien Faure (Nice).
    Vous ferez très prochainement connaissance avec eux et avec leurs goûts…

    Je rappelle à tous qu’il faut s’inscrire pour participer… Il semble que bon nombre de ceux qui ont laissé de sympathiques messages sur le forum ne se sont pas par ailleurs inscrits…

    Oenologiquement votre,

    Frédéric

  2. Anne-Paule dit :

    Les vins d’octobre

    Globalement les trois vins piquent a l’ouverture…
    Le domaine de Ricaud ne remporte pas les suffrages.
    Le château la laude de talleyrand pique encore et toujours, son gout est fade…
    Enfin le Château Vignol est élu le meilleurs des trois, il pique à l’ouverture puis plus ensuite, il est plus doux, agréable à boire mais sans beaucoup de caractére.
    La question est… puisque ce sont des vins plus appréciés en été comme des rosés, ne serait il pas plus judicieux de les gouter à cette période, et non comme hier ou il faisait un temps glacial!?
    Merci en tous cas du principe qui est trés convivial!!!
    Anne-paule

  3. Clairé très légérements effervescents

    Bonjour et merci de votre commentaire !

    Je profite de celui-ci pour préciser qu’un côté perlant, c’est à dire légérement effervescents ou piquants, est tout à fait normal pour un Clairet !
    Après on apprécie ou pas, là c’est question de goût…

    C’est sur que nous ne somme pas au coeur de l’été…. Mais il me semble que l’on peut apprecier ce type de vin en hiver… certes, je ne vais pas jusqu’à le déguster en terrasse °-)

  4. Marie-Hélène GRISLAIN dit :

    Dégustation de Bordeaux Clairet

    Bonjour !
    Voici mon petit compte-rendu!
    Merci encore pour m’avoir permis de déguster ces trois vins.
    Malheureusement, pas d’appareil photo qui m’aurait permis d’agrémenter ce petit compte-rendu de petites photos.

    Lors d’un petit dîner improvisé à 4 (mes parents, mon petit ami et moi-même), nous avons décidé de tester ces trois bordeaux clairet à l’apéritif. La boisson était accompagnée tout simplement de cacahuètes, de pringles et de petites saucisses cocktail.

    Comme il est indiqué de faire une dégustation à l’aveugle, j’avais enroulé les bouteilles dans une feuille de papier blanc au préalable et chacun à table, choisissait au hasard, la bouteille qu’il voulait goûter.

    J’ai été personnellement très surprise lors de la dégustation de ce bordeaux. A l’origine, je n’aime pas le vin rouge. Et là, par extension, comme c’était un bordeaux, j’avais un a priori certain comme quoi, j’avais vraiment 2 chances sur 3 de ne pas aimer. Et en fait, c’est un vin très doux. Le premier que j’ai goûté, le hasard a voulu que ce soit le Château Lalande de Taleyran. Première sensation lors de la mise en bouche, ce fut un petit picotement sur la langue, cela pétillait très légèrement. Puis, il y eut un goût très frais, comme quand on mange des agrumes frais, c’était très agréable. Par contre, pour mon cas, je n’aime pas l’arrière goût qu’il m’a laissé. C’est-à-dire, un goût de vin rouge. En fait, plus je vidais mon verre, plus le goût du vin rouge me venait en bouche.
    Pour mes autres compères de dégustation, mon père a été agréablement surpris, tout comme pour les deux autres. Ils n’ont pas l’habitude de boire du bordeaux à l’apéritif !
    Nous sommes tous d’accord pour dire que ce clairet là, a une petite note d’acidité qui le rend un peu piquant.

    Ma mère et mon père sont tombés en premier lieu sur le Domaine de Ricaud. Tout deux ont remarqué la jolie robe du vin. Ma mère a bien aimé ce vin, qui à la première mise en bouche était plutôt doux avec une petit goût de baies rouges (selon ses dires) par derrière. Un vin agréable pour l’apéritif. Mon père, qui a goûté par la suite le chateau Vignol a préféré ce second au Domaine de Ricaud pour son goût plus « brutal » plus franc.

    Mon petit ami a goûté en premier le Chateau Vignol, au contraire de mon père, il l’a trouvé trop « fort » pour un vin se buvant à l’apéritif. Il préfère les vins plus doux. Malgré, comme il dit, son petit côté fruité.

    Au final, nous avons tous préféré le Chateau Lalande de Taleyran.
    Cette expérience a été intéressante, parce qu’il est vrai qu’on avait tout de même du mal à se faire à l’idée de boire un bordeaux à l’apéritif. Au final, il s’est avéré que c’était quelque chose de totalement possible !

    poc

  5. Louis FRUGIER dit :

    Les commentaires de dégustation pour les Clairets

    1/ Château VIGNOL – 2006

    Belle couleur (« vin nouveau » -rosé rubis net, joli)
    Nez franc, persistance, parfumé, fruité (cerise) – attaque sucrée
    De la matière, une harmonie nez/bouche même si on peut noter un léger manque d’acidité pour équilibrer la bouche
    Plutôt une jolie longueur

    En conclusion, un bon produit qui se déguste très bien, à conseiller

    2/Domaine de Ricaud – 2006

    Nez fraise / framboise, sensation d' »artificiel » – manque de complexité – mono-arôme
    Attaque assez marquée par l’acidité
    Bouche un peu levures puis acidulée, diluée, moins de matière que le premier
    Peu de longueur

    En conclusion, un vin qui peut charmer les amateurs d’ arômes fortement acidulés mais peu intéressant

    3/ Château Lalande de Taleyran – 2006

    Malheureusement très bouchonné / Nez et bouche complément masqués par le bouchon!

    Bonne journée

    Louise FRUGIER

    NB : Dégustation réalisée avec mes 12 collègues de promotion 2007/2008 – Chargé de Développement Oenotourisme – de l’Institut Rural de Vayres

  6. Apéro

    Une grosse douzaine de personnes, dans toute la France, compose le jury du mois dans le cadre d’Apéro »Bordeaux, à l’initiative des vignerons des AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur.

    Un peu de promo, ça ne fait pas de mal, par les temps qui courent!… Sans les aborder vraiment, on imagine aisément les difficultés des vignerons de ces appellations bordelaises. Et ce mois-ci, parlons donc d’une sélection de Bordeaux Clairet.

    Il serait malhonnête de soutenir que ces Clairets sont notre priorité d’achat, tout au long de l’année. Il s’agit plutôt de vins que l’on croise un peu par hasard, chez un caviste parfois, mais assez souvent aussi dans la grande distribution, lorsqu’il s’agit de dénicher un vin à rafraîchir. Pourtant, les vignerons bordelais soutiennent mordicus qu’il n’est pas question là de rosés!… Nous prenons acte.

    à gauche, le Domaine de Ricaud 2006, assemblage classique merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc (prix de vente : 5

  7. Commentaires sur la dégustation de ces trois vins

    Bonjour,

    Voici mon compte rendu de la dégustation entre amis. (Je m’excuse par avance pour les mots que je vais employer, mais je ne suis pas du tout spécialisée en « termes oenologiques »).

    La dégustation s’est déroulée autour d’un petit apéro dînatoire à 4, dont un amateur de vin possédant un domaine viticole en Ardèche.

    Voici nos impressions dans l’ordre de dégustaion :

    1°- CH

  8. Serge Monpays dit :

    Dégustation MONPAYS Serge

    8 personnes ont assistés à la dégustation (5 hommes et 3 femmes)

    -Concernant le « Château Vignol » :
    la plupart des personnes ont trouvé ce vin sec et manquant de fruité.
    Autrement certain l’ont trouve foncé, piquant un peu sur le retour, pas fort mais original
    il a été conseillé de le boire avec de la volaille, du poulet rôti, mais surtout pas pour un barbecue, bref ce n’est pas un vin d’été.
    3 personne ont donnés une note sur 10 : 6/10 ; 4/10 ; 8/10

    -Concernant le « Château Taleyran » :
    Il a été dans l’ensemble plutôt apprécié.
    Beaucoup moins sec, beaucoup plus fruité.
    Avec un goût de framboise, pétillant. Un petit arrière goût de fruit rouge
    Une belle couleur, pas trop clair.
    Un vin cool.
    Une personne l’a trouvé néanmoins trop proche d’un rosé (rosé du sud)
    Là encore 3 personnes ont donnés une note sur 10 : 7/10 ; 7/10 ; 8/10

    -Concernant le « Domaine de Ricaud » :
    6 goûteurs n’ont pas aimé ce vin : hyper sec, râpeux, piquant, trop le goût d’alcool, sans contenance, ne tenant pas sur le verre, une personne avait l’impression de boire un vin blanc.Une autre a donné cette note sur 10 : 1/10.
    Un goûteur a néanmoins souligné qu’il avait un goût de Cabernet lui rappelant les vins californiens.
    Pourtant 2 goûteurs (1 homme et une femme) ont trouvés ce vin excellent : meilleur car plus sec et plus aromatique
    C’est le vin qui a suscité le plus de débats.

    Voilà j’espère que tout ceci vous conviendra et que l’on pourra vous aider à nouveau à travers une nouvelle dégustation.

    Cordialement,

    MONPAYS Serge

  9. Martine D. dit :

    Clairet connected …

    Clairet connected …
    Ecrit par Martine D., vendredi 07 décembre 2007
    Samedi dernier, nous avons organisé chez Christelle une soirée apéritive et dînatoire…

    Pour cette jeune Niçoise de 30 ans, dont le papa est diplômé en oenologie… goûter est devenu un réflexe. Surtout que depuis qu’elle vit à Paris, elle ne manque jamais un salon du vin ou de vignerons.

    Pour moi, Martine, c’était déjà un peu plus difficile ! En effet, issue d’une famille peu consommatrice de vin, je n’avais jamais goûté ce délicieux breuvage, jusqu’à l’âge canonique de 33 ans !!! Un tel manque de culture est bien difficile à rattraper, non ? Rassurez-vous, je me soigne !

    Quant à Svetomir, le troisième convive, il vient de Serbie, connaît en général bien les vins de Bordeaux mais à ce jour le Clairet lui était inconnu.

    En Serbie, le vin local qui a du succès vient du Montenegro : c’est le Vranac (prononcer Vranats). Le Vranac « pro corde » est un cran au-dessus. Les deux se défendent bien. Mais les vins français sont les plus appréciés 😉

    Le quatrième, Paul, a souvent l’occasion de repas d’affaires, et a donc la possibilité de diversifier ses goûts en matière de vins.

    Nous avons bien joué le jeu. En ouvrant les trois bouteilles à la fois. Et en obligeant chaque goûteur à tester « en aveugle ». Une jolie serviette multicolore enrubannait les trois à l’identique. A la Christo… c’était emballant, quoi ! Chacune portait un n° : 1.2.3.

    Christelle avait préparé de délicieuses allumettes aux trois fromages.

    L’ennui est qu’elles n’allaient pas vraiment avec nos vins apéritifs. De façon assez unanime, les convives se sont reportés sur : les olives noires à la grecque. Et, surtout, sur le pasterma de chez Mayrig (filet de boeuf séché, à l’arménienne) – pour voir à quoi ça ressemble :
    http://www.mayrig.com/product_info.php?cPath=30&products_id=47&osCsid=6fcbcc58ac6d08d7a1075978096b6e95

    Et je ne vous mets pas l’image par hasard car c’est le mets qui se mariait vraiment le mieux avec le Clairet.

    Les deux éléments féminins de l’enquête sont à peu près tombées d’accord sur :

    – le côté un peu trop « piquant » de la bouteille n° 1

    – le fruité légèrement framboisé et très agréable du vin n° 2

    – le fait que le vin n° 3 se trouvait exactement à la croisée des deux autres : une acidité intermédiaire, et un fruité plus prononcé que la n° 1, moins prononcé que la n°2, avec une tendance marshmallow douceâtre.

    L’élément masculin dénommé Svetomir a eu une nette préférence pour la bouteille n° 1 !

    Alors que celui qui répond au doux prénom de Paul a eu entre les trois, un net coup de foudre pour la n° 3 …

    Aucun des deux n’a vraiment apprécié la bouteille n° 2, mais sans pour autant la critiquer négativement.

    Pour Svetomir, l’existence d’un tel vin a été une surprise totale.

    Pour ce qui me concerne, je connaissais de réputation mais n’avais pas eu l’occasion de goûter. Et j’ai noté aussi que la consommation devrait en être modérée car la teneur en alcool est conséquente.

    Paul et Christelle connaissaient déjà cette appellation et n’ont manifesté aucune surprise.

    Fin de l’énigme :
    bouteille n° 1 = Château Vignol
    bouteille n° 2 = Domaine de Ricaud
    bouteille n° 3 = Château La lande de Taleyran
    (les trois, cuvée 2006)

    Nous avons conclu qu’ils étaient inclassables : pas question de les hiérarchiser, puisque déjà hommes et femmes n’ont pas du tout le même avis. Et que, s’appliquant à l’appellation, il s’agit d’un vin fort agréable, surprenant pour qui n’a pas l’habitude, se prêtant bien à la convivialité, mais auquel il faudra faire attention (automobilistes, motards, restez goûteurs et non consommateurs !!!) car à renouveler apéritif après apéritif, le degré d’alcool peut vite se révéler traître.

    Puis nous sommes passés à table en nous promettant de finir les bouteilles un soir très prochain (maximum mardi).

    Merci à Frédéric de nous permettre ces moments – que j’espère renouvelés – d’intense convivialité ! J’adore « oenologiquement vôtre » !

  10. Véronique dit :

    Ma degustation

    Tout d’abord merci pour nous avoir permis de deguster ces vins et de passer un agréable moment :
    – Bordeaux Clairet 2006 Domaine de ricaud : couleur rouge intense,arômecassis, très parfumé: idéal aperitif
    – Chateau la Lande de taleyran : toujours une couleur rouge intense, assez acide et ses
    -Chateau Vignol : très belle couleur, legerment corsé

    Globalement vins assez acides , d’une très belle couleur,sec
    Nette préference pour le 3domaine de ricaud » qui fait un peu penser à un Kir
    Merci à Frédéric de nous avoir permis de passer un moment convivial, qui j’espère sera renouvelé !

  11. Fanny T dit :

    Compte rendu de la dégustation des bouteilles de c

    Je suis absolument confuse, de vous avoir oublié!Trop plein de clairet peut être?? !! 😉

    L’apéro s’est déroulé samedi soir dernier, avec mon frère et son amie,mon chéri, moi même et notre nain de 4 ans ( si je parle de lui c’est que le coquin a trempé ses lèvres dans mon verre alors que j’avais le dos tourné!).
    Au menu, des brochettes de crevette-tomates-mozzarella, des toast pain a l’ail au chèvre, au roquefort au boursin, des pignons de poulet froid avec leur sauce ( crème fraîche – moutarde et roquefort), des chips et du guacamole et en dessert une tarte framboise macaron faite de mes blanches mains ( elle était à tomber… sans rire c ‘est vrai).

    Nous avons commencé par le Lalande de Taleyran, la couleur était prometteuse, mais alors l’odeur…..yeeeekk et au goût, à la première gorgée on se dit qu’il est bon… mais rapidement son arrière goût de vert qui pique reste en bouche nous laisse un goût amer pas très agréable.

    La deuxième bouteille ouverte était le Château Vignol, la couleur était un peu plus foncée que , il sentait bon et en bouche, absolument délicieux, étrangement, je ne suis pas d’accord avec certains commentaires qui disent qu’il piquait et qu’il avait un goût de vin rouge…. nous l’avons trouve léger, très fleuri .Tout me monde était d’accord, celui là c’est notre coup de coeur.

    Et donc la troisième bouteille le Domaine Ricaud, il a rejoint le Château Vignol cote coup de coeur, odeur très légère, très agréable, couleur toute aussi jolie .
    Une attaque un peu pétillante, mais qui ici était très agréable et il laisse un goût de fruits rouges très léger…. Un vin de filles diront certains!

    Je reviens en deux mots sur l’avis de Pierre 4 ans qui après avoir trempe ses lèvres dans le Château Vignol me dit :Mmmmh! Tu as raison maman, il est bon dis donc!

    Merci donc pour cette agréable soirée,( vous nous avez fait découvrir des vins que nous ne connaissions pas, et pourtant mes parents vivent dans le sud ouest près de Buzet, maintenant je fais de la pub pour le clairet au près de mon papa), on se serait presque crus sur une terrasse le soir au soleil couchant en plein été!

    Je vous envoie deux photos, les autres se sont perdues (ou ont été effacées par des petites mains) sur la carte mémoire….
    A une prochaine fois!
    Cordialement,

    Fanny

  12. Gonzague DOOZE dit :

    désolé pour le retard

    nous avons gouté le vignol ! fameux ! tout le monde a adoré. il est bien sucré et super bon. on pense acheter qqes bouteilles.

    par contre, le dernier est trop amer, légèrement acide. on n’a pas su le marier avec un repas en particulier.

  13. Lamine T dit :

    Le Vignol remporte haut la main !

    Nous avons bu la dernière bouteille que tardivement et voici donc nos impressions. Hélas, nous avons fini par la moins bonne à notre goût!
    Dans l’ordre décroissant:
    Le Taleyran: Piquant, rèche voir même bouchonné au goût de ma femme! Notre moins bonne note! 🙁
    Le Ricaud: Moyen en bouche, fruité mais il attaque le palais par son acidité.
    Le Vignol: Notre préféré qui a fait l’unanimité: nez parfumé, légèrement pétillant, un très bon clairet!
    Voilà c’est celui là que je choisis, si je devais en choisir un. Idéal pour une soirée plutôt estivale.
    Merci encore pour cette agréable dégustation et désolé pour le retard…
    Bien à vous
    Lamine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *