Bordeaux
Bordeaux

l'apéro est offert par les vignerons de bordeaux et bordeaux supérieur

Apéro Bordeaux

Dégusté mai 2012 : 3 Bordeaux Rosés Oscars de l’été 2012

Ces 3 Bordeaux Rosés, sélectionnés dans le cadre des oscars de l’Eté 2012 sont le Château de Lavison, le Château Pénin et le Château La Rame.

 

Les membres du Jury sont :
Magali Bagis (Montpellier), Pauline Bian Gazeau (Paris), Laure Campagne (Montreuil), Dominique Chaigne (Eysines), Mélissa Dupont-Noah (Bordeaux), Perrine Lucas (Rennes), Margot Pillette (Paris), Claire Ringot (Bordeaux).
Messieurs Cyril Becker (Sainte Geneviève des Bois), David Caillaud (Chateaubriant), Joël Chanu (Thorigne Fouillard), Nicolas Dreno (Bordeaux), Robert Jones (Brunoy), Emmanuel Meih (La Chapelle Saint Laud), Benoit Rogeon (Poitiers).

 

Retrouvez ces vins sur la Cave en ligne 1001 Châteaux

Château de Lavison

 

Château de Lavison
Famille Martet
Prix Propriété : 2,80 € TTC
Contact : chateau-lavison.fr

 

Dégustation
Oeil : robe rose saumonée.
Nez : fin et épicé.
Bouche : attaque vive, épicée, bonne longueur.

 

 

 

 

 

 

 

Château Pénin

Château Pénin
AOC Bordeaux Rosé
Vignobles Carteyron
Merlot 15 %, Cabernet sauvignon 85%.
Prix Propriété : 6,10 € TTC
Contact : www.chateaupenin.fr

 

Dégustation
Couleur : rose aux légers reflets orangés
Nez : Très bonne intensité, complexité autour des notes fruitées.
Bouche : Attaque franche, de la rondeur et du gras, très bonne longueur en bouche.

 

 

 

 

 

Château de la Rame Rosé

Château La Rame
AOC Bordeaux Rosé
Olivier Allo & Angélique Armand
40% Merlot 60 % Cabernet Sauvignon
Prix Propriété : 6,50 € TTC
Contact :  dgm@wanadoo.fr

 

Dégustation
Oeil : délicate couleur rose saumon.
Nez : délicat, nuancé, touches de melon, de pastèques, de grenade et de mûre.
Bouche : grasse, ample, charnue, très fruitée avec une délicieuse vivacité en finale.

Partager :

10 Réponses pour : “Dégusté mai 2012 : 3 Bordeaux Rosés Oscars de l’été 2012”

  1. CAILLAUD David dit :

    Après la dégustation pendant un barbecue avec des amis de ces trois rosés, nous en sortons ravis ! Ils ont su tous les 3 nous réhydrater sous ce soleil de plomb … Plus précisément, nous avons été d\’avantage conquis par le Château Lavison et le Château La Rame que par le Château Pénin. Beaucoup d\’arômes, fruité ! Coup de coeur personnel pour le Château Lavison qui pour moi avait les notes juste pour un accord en bouche qui donnait tout sons sens à l\’idée que l\’on se fait du rosé. Grâce à vous, un bon moments qui annonce un été très agréable…

  2. A l’occasion de la fête des voisins hier soir à Mérignac, nous avons dégusté à l’aveugle ces 3 rosés.

    Epatés par cette démarche de Planète Bordeaux, le moment était particulièrement bien choisi ! Je vous livre les remarques à chaud sans prétention oenologique, simplement.

    Le hasard du classement nous a fait apprécié dans l’ordre :
    – le Château Lavison : sec, pas très parfumé, plat, jeune, fruité, doux, agréable, vert, 1 cas a très vite perdu son élocution !, doux
    – le Château La Rame Rosé : préféré, plus clair, agréable, léger, plus fruité, bon, plus piquant que le 1er
    – le Château Pénin : le meilleur des 3, très parfumé, plus corsé, bon, bouquet

    Le seul problème a été de les maintenir suffisamment frais hier soir après journée à 31°C ! à l’avenir mieux vaudra prévoir des seaux à glace !

    J’espère avoir le plaisir de pouvoir déguster dans les mois à venir d’autres vins de l’Entre-deux-mers. Je vais recommander à mes amis de s’inscrire sur Apéro Bordeaux ! et de visiter Planète Bordeaux. Belles initiatives ! merci
    Dominique

  3. Robert Jones dit :

    Ce samedi par une chaude soirée d’été , nous avons organisé notre Apéro Bordeaux avec des amis connaisseurs avertis.
    Nous avons commencé notre dégustation à l’aveugle par le Château La Rame, goût léger, pas très fruité et nez très subtil, parfait pour accompagner les salades, fruits de mer et poissons et viandes blanches sans trop d’épices, herbes ou sauces. Nous avons ensuite goûté au Château Pénin dont le goût plus rond avec des notes citriques/orangées peut se boire facilement en apéritif bien frais.
    Nous avons terminé par le Château de Lavison très fruité en bouche avec des arômes épicés au nez. De loin le plus apprécié des convives compte tenu des nombreuses demandes d’être resservi !! Excellet rapport qualité/prix Il rejoindra bientôt nos caves dans l’attente de nos prochaines soirées estivales entre amis.
    Robert

  4. Claire Ringot dit :

    Par un beau weekend ensoleillé, j’ai organisé la dégustation des 3 rosés en famille et entre amis (nous étions une dizaine), dégustation très attendue et appréciée…

    Les avis ont été assez concordants et un vin sort particulièrement du lot : le château Pénin

    Pour faire la point sur chaque vin, nous les avons dégusté dans cet ordre :
    – Château La Rame Rosé : belle couleur, limpide, notes de fruits rouges, attaque vive, manque un peu de matière en fin de bouche. Un vin léger, agréable.
    – Château Lavison : Plus de matière que le Château La Rame, nez fruité et épicé, perlant agréable.
    – Château Pénin : le préféré des trois ! Reflets orangers, belle couleur, nez fruité, bonne longueur, un vin très apprécié de tous, idéal pour l’apéritif !
    Claire
    Merci apéro Bordeaux pour cette belle initiative qui a créé un moment de partage et qui nous a fait découvrir des rosés intéressants.

  5. Benoit dit :

    3 vins de Bordeaux rosés au coeur d’une dégustation de vins rosés de Loire et de Provence, cela donne quoi ?

    Eh bien cela donne tout d’abord de la couleur avec 3 vins d’une robe plutôt foncées même si la Château La Rame présente une robe couleur saumonée plus proche de celle de ses voisins éloignés de Provence. Et en matière de rosé, on aime les vins de couleur !

    Au nez, les vins sont assez expressifs avec des notes de bonbons acidulés (fraise tagada..) et de petits fruits rouges. A l’aération, les Châteaux Penin et La Rame ajoutent pour le premier, des notes d’agrumes (pamplemousse rose), et pour le second, des arômes de fleurs (rose) et de Litchi.

    En bouche, les attaques sont vives pour les 3 vins avec la palme de la vivacité au Château Penin. Les milieux et fin de bouche sont, contrairement aux nez, assez simples, on retrouve une légère amertume en fin de bouche et des finales plutôt courtes.

    Au milieu de cette dégustation, le Château La Rame propose l’équilibre le plus abouti.

    Benoit

  6. Magali dit :

    Voici sans plus attendre le compte-rendu de ma dégustation :

    -Château La Rame
    Vin à la robe d’un rosé tendre qui laisse imaginer un vin rafraichissant et fleuri.
    Le nez en total adéquation avec sa robe s’ouvre sur des notes florales (pivoine et même très légèrement boutons de roses) puis laisse entrevoir une vivacité de pêche de vigne et pamplemousse qui sera confirmé par une belle acidité finale en bouche.
    Ce rosé d’une grande fraîcheur appelle à un apéritif léger (tapenade, huîtres ou chèvre frais aux herbes à la coriandre fraîche) ou une entrée fraîche comme une salade de pastèque, féta et menthe (sans vinaigre bien entendu, juste un soupçon d’huile d’olive, fleur de sel et poivre de Seichuan)

    -Château Lavison
    De robe légèrement plus soutenue que le précédent, le nez reste très frais offrant des notes de baies rouges et baies de genièvre très appétissant. La bouche confirme la vivacité du vin entrelacement à de la framboise, et une petite tendance de bonbon acidulé.
    Des poivrons marinés ou quelques crevettes et avocat pourraient parfaitement s’accorder à ce vin.

    -Château Pénin
    La robe de ce vin est la plus intense des trois et le nez se montre plus expressif sur des fruits frais et gourmand comme sentir des fraises biens mûres.
    La bouche est gouleyante toute en gourmandise, elle aussi, avec juste assez d’acidité pour vouloir se resservir.
    Le vin a le privilège de pouvoir être servi à tout moment du repas et de pouvoir s’accorder avec tout plat d’été, je pense. Que ce soit un plat safrané légèrement relevé tel qu’une paella ou un doux risotto aux légumes verts.

    Je tiens à vous remercier pour ces découvertes, j’ai réellement passé un très bon moment auprès de votre sélection.

    Magali

    Magali

  7. Laure dit :

    Un beau rayon de soleil, des copains, un barbecue et du vin de Bordeaux, la journée s’annonçait bien. Dégourdis par une première partie de pétanque endiablée, nous avons rapidement installé une ambiance propice à une dégustation de vin entre amis. Pour ne pas influencer la perception de mes convives, j’ai préféré réaliser cet exercice en masquant l’étiquette des bouteilles.

    En jetant un premier coup d’œil au flacon, deux de mes amis ont craint que la couleur si légère du Château La Rame Rosé annonce également un goût faiblement prononcé. Quelle erreur ! Même si le nez ne laissait rien présager, nous avons été surpris par la force de son fruit dès la première gorgée avalée.

    Quelques grillades plus tard, nous décidons de laisser sa chance au Château de Lavison. Une robe à la couleur prononcée, un nez alléchant…et pourtant ! En bouche nous avons été unanimement dérangés par une acidité trop prononcée. Même s’il reste un vin relativement agréable à associer avec une cuisine au barbecue, la comparaison avec le Château La Rame Rosé l’a naturellement désavantagé.

    Sans laisser le temps au moral des troupes d’être atteint par cette légère déconvenue, nous débouchons à la hâte la 3ème bouteille de la journée. D’un rose-orangé profond, le Château Pénin nous a tout de suite réconcilié avec l’idée que les rosés de Bordeaux n’ont rien à envier aux rosés provençaux si réputés. Le nez puissant annonçait à merveille une attaque en bouche tout aussi étonnante. Une onctuosité qui dure, et dure…un vrai plaisir !

    Finalement ,cette dégustation a surtout été une belle occasion pour chacun de laisser parler ses sens et de se prendre au jeu de la dégustation.

    Encore merci à Apéro Bordeaux pour ce beau moment de convivialité et de découverte !
    En espérant avoir la chance de renouveler encore cette expérience 🙂
    Laure

  8. Nicolas dit :

    Nous avons particulièrement apprécié le Château Penin.
    Je préfère préciser que nous buvons du rosé que très rarement et encore moins du rosé Bordelais :
    A l’ouverture,un bouchon en liège de bonne qualité estampillé GENISSAC qui nous donne une information géographique de suite.
    A l’oeil, le disque tire sur le gris pour finir sur un rose franc et prononcé. La robe quant à elle est orangée et présente des reflets dorés. Une fois mirée elle donne une tendance proche du marron.
    Au nez, on comprend vite que l’assemblage possède un cépage très majoritaire, on penche pour un Merlot (faux apparemment). Il sent bon, on a envie de le goûter, c’est unanime !
    En bouche première surprise, l’alcool, on regarde les étiquette : 13%, surpris pour un 2011, on décide de l’aérer un peu plus, pour calmer les effluves un peu grossières au premier nez. Là il appelle à la récidive, on se ressert donc un verre.
    Bu lors d’une soirée à 27°, on finira par le qualifier « d’idéal pour les soirées chaude », « de saison », ou encore « du moment » (cf. la nuit).
    Dans l’ensemble pour des non amateurs de rosé, sa longueur, sa faible acidité et son fruit délicat nous ont convaincus.

  9. SOLODILOW dit :

    bonsoir
    je ne trouve pas les taris de vos vin rouge
    merci de me les faire parvenir
    bien à vous

  10. fred dit :

    Bonsoir Patrick !
    Rendez-vous sur http://www.1001-chateaux.com pour l’achat de vin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *