Bordeaux
Bordeaux

l'apéro est offert par les vignerons de bordeaux et bordeaux supérieur

Apéro Bordeaux

Dégustation Avril 2013 : 3 Bordeaux Blanc Oscars de l’été 2013

Ces 3 Bordeaux Blanc sont le Château de Belle Garde, Kressmann Monopole et le Château Le Grand Verdus, ils font partie des Oscars 2013 de l’AOC Bordeaux Blanc

 

Les membres du Jury sont :
Mesdames Violaine de Carlo (Reims), Anastasia Kondratyeva (Pessac), Nathalie Latimier (Les Forges), Clémence Laulan (Mérignac), Anais Legrand (Blanquefort), Rebecca Louis (Les Avignon), Anne Quimbre (Bordeaux), Emilie Thieuleux (Bordeaux).
Messieurs Philippe Bernard (Antony), Alain Bilocq (Coin sur Seille), Emmanuel Dalisson (Rennes), Giovanni Guillabert (Bordeaux), Laurent Oudre (Paris), Jean-Baptiste Sassi (Saint-Etienne), Jean-Michel Touquet (La Rochelle).

 

Retrouvez ces vins sur la Cave en ligne 1001 Châteaux.

Belle Garde Oscars Bordeaux Blanc été 2013
Château de Belle Garde 2012
AOC Bordeaux Blanc
Vignobles Eric Duffau
80 % Sauvignon – 20 % Sémillon
Prix Propriété : 4,50 € TTC
Contact : www.vignobles-ericduffau.com

Dégustation
Oeil : claire à reflets verts.
Nez :  fruits blancs, fleurs blanches et agrumes.
Bouche :  finesse, souplesse et un joli gras.

 

 

 

 

 

 

Kressmann Monopole Oscars Bordeaux Blanc été 2013Kressmann Monopole
AOC Bordeaux Blanc
Kressmann
100 % Sauvignon
Prix Propriété : 5,90 € ttc
Contact : www.kressmann.com

 

Dégustation
Oeil : jaune pâle aux reflets verts.
Nez : fruits exotiques aux notes citronnées.
Bouche : vivacité et élégance. Bonne structure et finale savoureuse.

 

 

 

 

 

 

Le Grand Verdus Oscars Bordeaux Blanc été 2013

Château Le Grand Verdus
AOC Bordeaux Blanc
SCEA Le Grix de la Salle
60 % Sauvignon – 30 % Sémillon – 10 % Muscadelle
Prix Propriété : 6,90 € TTC
Contact : www.chateaulegrandverdus.com

 

Dégustation
Oeil : jaune pâle aux reflets verts.
Nez : fleurs blanches, poire et agrumes.
Bouche : ronde et fruitée,  minéralité du sauvignon. Equilibre et vivacité de la finale.

Enregistrer

Partager :

13 Réponses pour : “Dégustation Avril 2013 : 3 Bordeaux Blanc Oscars de l’été 2013”

  1. mika dit :

    Château de Belle Garde 2012
    Un joli blanc sur le fruits, avec un rapport qualité/prix superbe.
    A avoir dans toutes les bonnes caves.

  2. Jean-Michel dit :

    En premier lieu merci de m´avoir choisi pour cette première dégustation.

    Nous avons effectué cette dégustation à 4 , 2 novices, 1 plus avisé et moi même plus connaisseur.
    Je vais aller du moins apprécié au plus:

    le moins: Chateau Belle Garde, malgré une belle couleur tirant sur le paille, un nez décevant, le plus sec,
    le second: Kressman Monopole; un nez d´agrumes, une belle acidité mais un peu court en bouche. Un vin plaisant toutefois,
    le plus apprécié: Le Grand Verdus, des arômes d´abricot, une jolie délicatesse au nez, un bel equilibre en bouche. Un bon plaisir. Notre préféré à l´unanimité.

    Dégustation de Jean-Michel

  3. SASSI Jean-Baptiste dit :

    Château monopole, KRESSMANN 2012 : nez extremenet plaisant avec des aromes de fruits (et plus particulièrement en bouche). Lors de la mise en bouche, ce vin révèle des aromes très floraux et très agréables. Ce vin me fait penser au château la tour de bonnet de andré lurton, c’est un très bon rapport qualité prix

  4. Anne dit :

    L’équipe de MGB a tenté sa chance, curieuse et emballée par ce concept participatif et ludique… Bah oui, ce n’est un secret pour personne : le collaboratif, nous on kiffe !
    Des vins qui n’ont pas été sélectionnés au hasard. Ces 3 Bordeaux-Blanc sont le Château de Belle Garde, Kressmann Monopole et le Château Le Grand Verdus, et ils font partie des Oscars 2013 de l’AOC, organisés chaque année pour désigner les « vins de l’été ». Et comme le but de tout cela est, bien évidemment, de vendre du vin in fine, les 3 sont « vins du mois » sur la cave en ligne « 1001 Châteaux ».
    Vins Papotiche

    7 dégustateurs à la plume et au palais affuté…
    7 membres de l’équipe se sont prêtés au jeu, 7 profils et parcours complètement différents : autant vous dire que la soirée fut particulièrement mouvementée, et les ressentis différents (ça tombe bien, c’est le but)!
    BREF, de quoi allier les accords mets et vins à la perfection, voire tenter de nouvelles expériences gustatives (vin blanc et dragibus, ça vous dit ?) et selon les préférences de chacun !
    Il y’avait même un crachoir (rappelons que le vin se savoure d’autant plus quand il est consommé avec modération) ! Si si, il est caché sous la table…
    Nous avons choisi de dresser une table aux allures printanières pour le côté bucolique, réunissant un panel de mets simples, souvent associés aux vins blancs comme les fromages à pâte dur, le chèvre frais au miel, le chocolat, les olives noires et vertes, mais également des produits dont l’on retrouve parfois le goût dans le vin lui même : des fruits rouges, des fruits secs, des bonbons acidulés, de la charcuterie fumée, des légumes confits, etc.
    Table Printanière

    Mélangez le tout, et vous obtiendrez… Un Apéro MyGlobalBordeaux qui dépote !
    Nous avons goûté méthodiquement et consciencieusement chaque bouteille, avec chacun sa méthode pour exprimer son ressenti (nous ne sommes pas tous des dégustateurs aguerris, mais qu’importent les mots, l’important est de se comprendre…).
    Nicolas et Fabienne ont associé chaque vin à une chanson, Vincent y est allait de sa petite contrepèterie, Papotiche a tenté les accords escarpins et vins, Nathalie et Isabelle se sont amusées à les décrire en seulement 3 mots. Bref, au final on s’est bien marré, et c’est bien là le but de l’opération : en le faisant commenter par des dégustateurs lambdas, dans un contexte fun et convivial, le syndicat viticole prouve finalement que le monde du vin est accessible à tous, et que nul n’est besoin d’être un expert en œnologie pour l’apprécier. A chacun d’en parler à sa manière, sans complexe, rappelant ainsi que le vin c’est avant tout une source de plaisir, de partage et de rencontre. Et que non, le vin ça n’est pas si compliqué !
    Commentaires

    Alors, z’en pensent quoi les Globaliens de ces 3 divins nectars ?
    Tout d’abord, notons que la gamme des prix est raisonnable (nous ne sommes pas dans des crus inabordables).
    Les vins sont tous 3 de 2012, donc forcément un peu jeunes, mais loin d’être désagréables en bouche ! Petit panel des commentaires durant la dégustation.

    Château de Belle Garde 2012

    AOC Bordeaux Blanc ; Vignobles Eric Duffau ; 80 % Sauvignon – 20 % Sémillon ; Prix Propriété : 4,50 € TTC
    Une jolie couleur claire. Un nez d’agrumes assez vif : on reconnait très vite l’odeur du pamplemousse. Fruité au palais, mais un peu acide.
    Pour Nicolas et Fabienne, ce sera « Prends garde à toi ! » et « Should I stay or should I go?”. Pas désagréable, mais pas plus marquant que ça. Il faut dire qu’il est assez court en bouche. Mais son rapport qualité/prix est plus que correct !
    Vincent nous prouve qu’il s’y connait bien plus qu’il ne l’a laissé croire, en nous expliquant le principe des larmes sur le verre. Principe qui nous amènera à conclure que ce vin est plus alcoolisé que les deux autres, et confirmera son côté gras au palais.
    En 3 mots : acide, pamplemousse et fade.
    L’accord met et vin : le dragibus et la banane en bonbon, qui lui donne un bon coup de peps tout en le rejoignant sur le côté acidulé!

    Kressmann Monopole
    AOC Bordeaux Blanc ; Kressmann ; 100 % Sauvignon ; Prix Propriété : 5,90 € ttc
    Oserons-nous : « il a eu le monopole de notre cœur… ». oui, on ose ! C’est le vin qui a remporté une adhésion globale.
    A la première gorgée, Monsieur Mots nous demande si on « aime le goût du blanc » (souviens toi…les contrepèteries !). Un peu gênés, nous lui avouons que oui.
    Ce vin a moins de nez (touches citronnées), son odeur est moins marquée mais il est plus vif à la dégustation (comme quoi, quand on dit de ne pas se fier aux apparences…). Plus de corps, tout en étant plus léger et aérien en bouche (« il pique moins », pour les novices).
    Un petit goût boisé, qui donne à Nicolas l’envie d’entonner « J’aime le son du cor au fond du bois » (Charles Trenet).
    Un vin élégant pour Papotiche, qui l’associerait à un basique, l’escarpin vernis noir joliment cambré mais pas trop haut.

    En 3 mots : aérien, boisé, léger.
    Le commentaire de Monsieur Mots : « Il est Léger comme Fernand. Ce n’est pas un terroriste du palais… ».
    L’accord met et vin : le feuilleté à la tomate confite et les olives noires, qui le rejoignent sur ses notes finement boisées.

    Château Le Grand Verdus
    AOC Bordeaux Blanc ; SCEA Le Grix de la Salle ; 60 % Sauvignon – 30 % Sémillon – 10 % Muscadelle . Prix Propriété : 6,90 € TTC
    Voilà un vin qui a clairement emballé Nathalie, tandis que pour d’autres il semble « un peu vert ». Les gouts et les couleurs… C’est le vin qui a suscité le plus de réactions, dans les deux sens.
    Un nez fruité (pomme pour certains, agrumes pour d‘autres) pour un vin assez rond en bouche. Tout le monde tombe d’accord sur sa minéralité : « c’est un vin que l’on boirait bien avec une douzaine d’huitres ! ». Face à « La cabane du Pécheur » poursuivent Nicolas et Fabienne en chanson. Voir « Face à la mer », dans un registre un peu plus récent.
    En 3 mots : iodé, fruit et vif.
    L’accord met et vin : le toast au chèvre frais et au miel. Le chèvre s’accorde parfaitement avec les blancs secs et le miel atténue la minéralité de celui-ci, plaisante pour certains palais mais dérangeante pour d’autres. A l’image d’un terroir singulier.

    Globalement : 3 Blancs plutôt agréable, et la preuve que, si « in vino veritas », il n’y a pas de vérité en terme d’œnologie : le « bon » vin, le meilleur, c’est avant tout celui que l’on aime. Les choix de chacun se sont donc portés sur des vins différents !

    2 fans du Grand Verdus
    Fan Grand VerdusFan 2 Grand Verdus

    3 amateurs du Kressmann Monopole
    Fan 3 KressmannFan 2 KressmannFan Kressmann

    1 AMOUREUSE du Château Belle Garde
    Fan Belle Garde

    Découvrez l’ensemble du reportage sur le Blog de Papotiche (et ça vaut le coup d’oeil..)

  5. Emilie dit :

    Merci beaucoup de nous avoir offert l’occasion d’apprendre à déguster des vins que nous n’avons pas l’habitude de goûter. En effet, l’ensemble des participants, étudiants ou jeunes diplômés, à notre petite dégustation sont plus habituellement amateurs de vins rouges. Cette possibilité de goûter des vins blancs étaient donc une agréable nouveauté. Afin d’accompagner ces trois vins blancs nous avions choisi divers assortiments de charcuteries, fromages mais aussi poissons, c’est du vin blanc tout de même!
    Emilie
    Sur les six personnes présentes, deux bouteilles sont sorties du lot : Le Belle Garde et le Grand Verdus.
    Le Belle Garde a su nous conquérir avant même de l’accompagner de nourritures.
    Le Grand Verdus, a lui, fait l’unanimité en mangeant.
    Le Kessmann Monopole nous a surpris par des arômes particuliers qui l’ont un petit peu éloigné de nos papilles novices.
    Un grand merci pour cette superbe opportunité et ce concept original.
    A découvrir et redécouvrir avec plaisir et sans modération!

    A bientôt, Emilie et ses compagnons oenologues en herbes.

  6. Anaïs Legrand dit :

    Merci à Apéro Bordeaux de nous avoir fait découvrir ces 3 blancs :p
    D’habitude plus habitué des rouges, c’est avec plaisir que nous avons dégusté ces vins.

    Château de Belle Garde 2012
    Vin fruité, un peu acide mais très agréable en bouche.

    Kressmann Monopole
    Notre préféré : doux, léger et aérien. Toutes les qualités d’un bon blanc :p
    A recommander à tous pour cet été 😀

    Château Le Grand Verdus
    Plus gras, un peu plus vif que les deux autres.

    Merci encore à vous et nous espérons être de nouveau choisi pour d’autres dégustations :p

  7. Violaine dit :

    Merci de nous avoir laisser l’opportunité de cette expérience!

    Voici comment nous avons procédé pour la dégustation:
    Nous avons tout d’abord pris l’apéritif autour des 3vins et avons ensuite décidé d’un vin par étape de repas:

    L’entrée était composée d’avocat et de crabe cuisinés à la créole, nous l’avons accompagné du Château Belle-Garde
    Voici notre impression: Une belle robe jaune paille, un nez fruité aux odeurs de poire, équilibre appréciable en bouche avec une acidité apportant de la vivacité au notes fruités, manque cependant de longueur en bouche. Bon rapport qualité/prix.
    Violaine

    Nous passons ensuite au plat principal: dos de cabillaud pané au caramel de balsamique; carottes et riz épicés que nous avons accompagné du Kressman Monopole
    Nos impression pour celui-ci: Robe cristalline, nez végétal, belle attaque, notes gustatives de bois vert et de fleurs blanches amenant une jolie fraîcheur sur une longueur en bouche moyenne. A déguster bien frais avec des fruits de mer.
    Violaine

    Arrive le fromage, nous avons choisis un chèvre frais et une brique de vache accompagnés de pain à la figue et les avons mariés avec le château le grand verdus qui nous a quelque peu déçus…
    Une robe jaune paille sur un vin complexe avec beaucoup de fraicheur et de promesses au nez, mais une mollesse de aromatique nous laisse sur une bouche et une finale trop banale.
    Violaine

  8. SASSI Jean-Baptiste dit :

    belle garde :Vin très plaisant avec des aromes floraux et un goût légèrement boisé. Ce vin est idéal pour un apéritif.

    grand verdus : Vin plus dense avec toujours beaucoup d’aromes, légèrement acides mais très agréable en bouche.

    Je conseil ces deux vins à tous.

    SASSI Jean-Baptiste

  9. Laurent dit :

    Merci à vous pour cette dégustation,

    Entre amis, au bord de la piscine, nous avons pris notre apéro en dégustant ces 3 vins (avec modération, bien sur)

    Belle Garde : Un vin girly aux aromes de pamplemousse, parfait pour l’apéritif, il est frais, vif et dynamique

    Monopole : Un vin plus réservé qui s’adaptera à toutes les occasions et accompagnera un large choix de plats

    Grand Verdus : Un vin plus marqué, une belle présence en bouche

    Laurent

  10. Rébecca dit :

    Mille Mercis de nous avoir donné l’opportunité de participer à cette dégustation de Bordeaux Blancs. Nous avons été obligé d’attendre un peu (la faute à Dame Météo) mais ça n’en fut que meilleur !! Autour de la table, 4 bons vivants, pas forcément grands connaisseurs mais amateurs avertis et épicuriens affirmés.
    Pour accompagner nos vins: un caviar d’aubergines. Une tapenade aux olives noires. Du pain frais et rien de plus… Nous sommes là pour les vins !
    Les 3 bouteilles sont servies bien fraîches, à la même température et ont été ouvertes toutes les 3 en même temps.
    Pour chaque vin, un généreux fond de verre a été servi pour permettre de goûter les 3 vins, les uns après les autres afin de pouvoir les comparer assez facilement… petite entorse au rituel : nous n’avons pas recraché ! Ah non ! ;o)

    Notre tiercé gagnant:

    1-Unanimité pour le KRESSMAN Monopole 2012 – notre coup de coeur ! :o) Nous l’avons trouvé léger, frais et fruité avec une belle tenue en bouche… Se mariant parfaitement avec le caviar d’aubergines notamment ! Un moment de pur plaisir pour cet Apéro Bordeaux !

    2- Avis moins tranchés pour le Château Belle Garde 2012 mais une belle découverte tout de même. Nous y avons retrouvé des notes fruitées que nous avons bien appréciées, une certaine acidité par forcément désagréable mais nous avons regretté qu’il soit un peu court en bouche.

    3-Unanimité pour le Château le Grand Verdus qui malheureusement n’a séduit personne dans notre petite bande. :o( Pourtant, la première approche au nez était agréable, avec de jolis parfums fruités que nous n’avons pas retrouvés à la dégustation. Sans doute aussi ce vin était-il celui qui était le moins adapté à notre apéritif. Nous lui avons tous reconnu une certaine minéralité qui aurait peut-être été parfaite pour accompagner des crustacés ou des coquillages… Mais dans notre contexte Apéro, nous l’avons tous trouvé trop vert à notre goût… A réessayer ailleurs, autrement ! :o)

    Rebecca

  11. Giovanni dit :

    Tout d’abord, merci de nous permettre d’élargir nos horizons gustatifs grâce à votre concept novateur et très intéressant. Celui-ci permet à chacun de porter un regard nouveau sur ce qu’il boit, tout en découvrant des vins intéressants.

    Autour de cette dégustation, un groupe d’amis de notre promotion, aujourd’hui jeunes professionnels, attirés par l’enrichissement qu’apporte cette expérience. En accompagnement de ces vins blancs, nous sommes restés plutôt classiques, en sachant que cela plairait à tout le groupe, comme vous pouvez le voir.

    Globalement, les trois bouteilles ont été appréciées, bien que nous en ayons placé deux au-dessus : Il s’agit des châteaux Belle-garde et Grand verdus. D’ailleurs, nous n’avons pas réussi à départager ces deux-là, étant assez différents l’un de l’autre mais tout aussi intéressants. Il faut tout de même noter une chose étonnante avec le Kressmann : notre goût pour ce vin était très variable en fonction du met qui l’accompagnait. C’est quelque chose d’assez surprenant quand on prend la peine de s’y intéresser !

    Encore merci à apéro-bordeaux pour l’expérience que vous nous offrez, et à bientôt j’espère !

    Giovanni

  12. Emmanuel dit :

    Réuni à 6 collègues de travail un midi, nous avons effectué la dégustation devant divers grignotages : charcuterie (paté, jambon de bayonne, salami), poisson (saumon, crevette) et fromage (camembert au lait cru et bleu). Baguettes, pain de campagne et beurre était également de la partie.
    L’équipe bretonne présente avait, pour une grande majorité, une préférence pour le vin rouge. La dégustation de vin blanc fût l’occasion d’apprécier un peu mieux ce type de vin, et de découvrir leurs différences.
    Pour beaucoup, le vin blanc du bordelais était méconnu.

    Nous avons donc dégusté ces vins dans l’ordre suivant :
    – Château de Belle Garde 2012
    – Château Le Grand Verdus
    – Kressmann Monopole

    Avant de vous faire part du verdict final, voici nos impressions :

    Qualité de la bouteille – Design
    Avec un vert fade, assez médiocre, Belle Garde donne une impression de vin premier prix, sec et peu fruité.
    Kressmann Monopole offre, quand à lui, une apparence de sucré, de belle finition. D’un vin travaillé.
    Le Grand Verdus est simple, mais son contour couleur vert en intrigue plus d’un.

    Couleur des vins
    Belle garde est bien plus jaune que les autres. Il se différencie également par la présence de nombreuses petites bulles.
    Sans bulles, le Grand Verdus est tout ce qu’il y a de plus simple dans la couleur d’un vin blanc. Il n’exprime rien.
    Kressmann Monopole est quand à lui, très clair. Son apparence de sucre n’est plus représenté et il donne ainsi maintenant un aspect de vin sec.

    Les goûts
    Le Château Belle Garde offre un goût très doux et fruité, de type viognier. Par contre, cela, plusieurs minutes après l’ouverture de la bouteille. Les premières minutes quand à elles, un goût sec et piquant mal apprécié pour certains.
    Le Grand Verdus, en passant en seconde position dans notre étape de dégustation, se faisait attendre. Plus amer, son odeur nous montre déjà qu’il n’aura que peu de caractère. Certes, il ne pique pas et n’a pas de bulles, mais ce vin n’offre aucune surprise particulière. Une odeur de pomme pour certains, mais très léger. Passons rapidement à la suite 🙂
    Le dernier vin, Kressnann Monopole, est plus sec et moins fruité que les autres, particulièrement par rapport au château Belle Garde. Il ne pique pas, et est plus liquoreux, mais reste décevant face à l’image qu’il nous a tous procuré au premier abord.

    Le classement
    Peu de surprise après une heure de dégustation et d’échanges. Le Château Belle Garde s’offre facilement la première place, avec 5 votes en première place (un vote second).
    Le Kressmann Monopole est second, avec 5 votes pour cette place (un vote premier). Grand Verdus termine dernier, avec 6 votes pour cette place.
    Emmanuel

  13. Clémence dit :

    Notre préférence Kressmann Monopole un sauvignon classique bien structuré à déguster à tout moment
    2eme Château de Belle Garde un classique pour fruits de mer
    3eme Château Le Grand Verdus un peu plus complexe mais plaisant pour les poissons et fromage
    Encore merci pour nous avoir donné l’occasion de déguster ces bouteilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *