Bordeaux
Bordeaux

l'apéro est offert par les vignerons de bordeaux et bordeaux supérieur

Apéro Bordeaux

Dégusté avril 2012 : 3 Bordeaux Blanc Oscars de l’été 2012

Ces 3 Bordeaux Blanc, sélectionnés dans le cadre des oscars de l’Eté 2012 sont le Château La Verrière, le Château Ballan-Larquette et le Château Marjosse.

 

 

Les membres du Jury sont :
Mesdames Géraldine Brun (Pessac), Marine Charbonnier (Rouen), Samantha Christensen (Fontenay Sous Bois), Elodie Denis (Allonnes), Amélie Dubois(Saint-Thual), Delphine Guérin (Servon sur Vilaine), Audrey Lannoy (Calais), Amélie Luepack (Six Fours les Plages).
Messieurs Antoine Chebrout (Neuilly Plaisance), David Barral(Enghien les Bains), Bruno Chabanne (Ecully), Cédric Debra (Souffelweyersheim), Paul-Arthur Luzu (Paris), Pierre-Laurent Massard (Bordeaux), Julien Maurs (Bordeaux).

 

Retrouvez ces vins sur la Cave en ligne 1001 Châteaux

 

Château la Verrière

Château La Verrière
AOC Bordeaux Blanc
Alain Bessette
Prix Propriété : 5 € TTC
Contact : www.chateaulaverriere.com

 

Dégustation
Oeil : robe or vert.
Nez : nez de buis très marqué sauvignon.
Bouche : ample et fruitée, finale très longue.

 

 

 

 

 

 

Château Ballan-Larquette

Château Ballan-Larquette
AOC Bordeaux Blanc
Régis Chaigne
Prix Propriété : 5,50 € TTC
Contact : www.chaigne.fr

 

Dégustation
Oeil : robe jaune dorée.
Nez : nez fin sur les fruits à chair blanche (poire, pêche blanche).
Bouche : l’attaque est ronde et la finale fraîche.

 

 

 

 

 

 

Château Marjosse

Château Marjosse
AOC Bordeaux Blanc
Pierre Lurton
Prix Propriété : 8,00 € TTC
Contact :  pierre.lurton@wanadoo.fr

 

Dégustation
Oeil : robe or vert.
Nez : frais et floral (bourgeon de cassis).
Bouche : attaque vive et fraîche, bonne longueur.

Partager :

15 Réponses pour : “Dégusté avril 2012 : 3 Bordeaux Blanc Oscars de l’été 2012”

  1. Amelie Luepack dit :

    Bonjour,
    Lors de la dégustation c’est le Château la Verrière qui a remporté un franc succès !
    Mes hôtes l’ont trouvé sucré, fruité avec un petit côté rural en bouche.

    Une personne a apprécié le Château Ballan-Larquette pour sa douceur.
    Les autres l’ont trouvé sec, un peu plus fort que les autres.

    Le Château Marjosse, est un peu plus aromatisé que les 2 autres vins, un seul de mes hôtes l’a préféré alors que les autres convives l’ont trouvé un peu piquant.

  2. Antoine dit :

    D’une manière générale c’est le Château La Verrière qui sort du lot. Malgré une couleur plutôt légère, c’est-à-dire presque claire, le nez est très agréable et fruité. On retrouve en bouche des arômes de pêches. Il y a un petit décalage nez/bouche car il est très marqué et fruité, comparé aux autres, et il y a en bouche une petite pointe d’amertume, mais sa longueur lui permet de nous donner des sensations en bouches très agréables. Nous recommandons ce vin pour des apéritifs/barbecue en été. Il ira très bien avec les grillades et les salades.

    Les 2 autres, Château Marjosse et Château Ballan-Larquette, du fait de leur manque de longueur ne nous ont guère impressionnés. Certes le Château Marjosse avait un peu plus d’agressivité en bouche mais il n’est pas aussi raffiné que le Château La Verrière. Ces 2 derniers sont des vins discrets que l’on peut déguster en repas d’affaires du midi : ils ne laisseront pas de traces, mais resteront bien mieux qu’un rouge agressif.

    Une petite photo des 3 vins au départ. J’avais préparé pour grignoter : du comté et du pouligny st-pierre, concombre, tomates cerises, petites tartelettes tatin de tomate/pesto, bouchées de poulet tandoori, charcuterie des pyrénées. Pour le sucré une salade de fraises/framboises.
    Tout est allé pour le mieux, les mariages vins/apéros étaient très réussis !

    Merci encore pour cette opportunité. Je post sur mon blog le même commentaire http://cuisinejcd.wordpress.com/ en espérant recevoir d’autres vins !
    Antoine

  3. Cédric DEBRA dit :

    Bonsoir,

    Pour ma pars, j’ai organiser un apéritif – repas avec 6 personnes,

    Nous avons commencé notre dégustation avec le « Château La Verrière », qui effectivement et ressortit à l’unanimité du lot. Mes convives ont appréciés le fait qu’il n’attaque pas en bouche, qu’il soit doux et qu’il déploie cet arôme florale « fleure blanche » très particulier.

    Nous avons suivi avec le « Château Ballan-Larquette » qui à fait son effet aussi, mais qui à moins marqué par son arôme.

    Enfin nous avons dégusté le « Château Marjosse », et nous sommes resté sur notre fin…Ce vin est bien plus sec que les deux autres et je pense que nous aurions du le déguster en premier. Reste qu’avec un bon chèvre frais, il prend toute sa splendeur, avec même pour certains, quelques arômes de miel.

    Voilà pour nos avis, il faut avouer que le « Château La Verrière » à remporté un franc succès et lorsque que j’ai annoncé le prix, mes Amis étaient tous très impressionnés.

    Merci à vous pour ces découvertes, cordialement,

    Cédric.

  4. Bruno dit :

    Nous avons dégusté ces 3 bouteilles entre collègues ce midi, autour d’un buffet de charcuterie.

    Le château La Verrière est le plus apprécié, tant par les hommes que les par les femmes. Nez floral, fleurs blanches, fruits à chair blanche (pêche) bouche équilibrée, fruitée. Certains ont trouvé qu’il avait une attaque légerement sucrée .Bel équilibre, vraiment au dessus du lot.

    Le château Ballan Larquette possède un nez très expressif, très agréable , là aussi sur les fleurs blanches et le fruit. Une bouche agréable , avec une finale légèrement amère. Bonne longueur en bouche. A attendre un peu (un an ou 2 ) à notre avis.

    Enfin le château Marjosse a été moins apprécié : nez discret (surtout après Ballan Larquette), trop jeune (un peu perlant à l’ouverture de la bouteille). Rond en bouche, finale acide. A attendre trés certainement.

    Merci pour cette dégustation qui nous a permis de profiter d’un moment de convivialité au travail

  5. Paul-Arthur dit :

    Nous étions 10 pour la dégustation.

    Ballan-Larquette:
    Il a obtenu la note moyenne de 12. Nous avons apprécié son côté plus fruité et plus long en bouche. Son goût plus prononcé était très adapté aux accompagnements et au fromage. Il a fait un réel consensus parce que ni trop prononcé ni trop léger.

    La verrière:
    Celui qui a eut le plus de succès. Il est léger, fruité et doux. Certains l’ont cependant trouvé un peu trop jeune et au goût pas assez prononcé. D’une manière générale il a été agréable à prendre à l’apéritif. Il a obtenue la note moyenne de 13.

    Marjosse:
    Avec la note moyenne de 10,5 il a été le vin qui a le plus divisé. Certains l’ont adoré et très bien noté (plus fort, qui dure sur le palais) d’autres l’ont trouvé justement un peu fort pour un blanc dégusté à l’apéritif voir, pour une personne, un peu âpre.
    Paul-Arthur

  6. leblogdelo dit :

    Une invitation à déguster 3 bordeaux blanc par apéro bordeaux.

    Un apéro organisé un jour férié de Mai (ça ne manque pas) avec quelques amis, et démarrons cette dégustation à l’aveugle qui nous permet toujours de découvrir de nouvelles saveurs et vins.

    Nous avons commencé par le Chateau Ballon Larquette:
    « Avec une belle couleur, un goût fruité agréable et léger en bouche »

    Ensuite nous avons continué par le Marjosse:
    « Il a remporté le moins de voix car plus fort, plus sec, manque de fruité pour les femmes. Et le prix de 8€ n’est pas justifié comparé aux autres vins du coup!  »

    Puis nous avons fini cette dégustation par le La Verrière:
    « Là je dois dire, le must, celui qui à remporter tout les suffrages! C’est un vin raffiné, léger et doux apprécié aussi bien des femmes que des hommes. Malgré une couleur claire, son goût floral est très présent. De plus quand j’ai annoncé son prix de 5€ la bouteille, tous le monde était stupéfait par ce prix très abordable! »

    Voici les commentaires des 7 dégusteurs (3 hommes et 4 femmes) ravis de ce moment convivial et prêt à recommencer sans problème. Ce fût une expérience enrichissante et joyeuse.

    retrouvez ce commentaire sur mon blog: http://www.le-blog-delo.blogspot.fr/
    Elodie

  7. kikaddict dit :

    Cette invitation à déguster 3 bordeaux supérieurs a ravi mon palais ainsi que celui de mes invités, grand amateur de grands crus et de bons vins à déguster entre amis.
    Néanmoins, malgré des palais différents, nous avons été unanimes:
    1) Le château la Verrière a obtenu une moyenne de 13/20, devançant haut la main les autres vins à l dégustation. Le sauvignon est plutôt marqué. Il pétille légèrement en bouche en début de dégustation, avec une légère fermentation non désagréable. Nous l’avons trouvé léger, légèrement fruité et avec une petite longueur en bouche. Sa robe est bien dorée. Voici donc ce qui justifie sa note. Néanmoins, mes invités ne l’ont pas trouvé « exceptionnel ».
    2) Le chateau Ballon Larquette arrive en deuxième position avec tout juste 10/20. Il manque de longueur, néanmoins son côté agréable est obtenu par sa légèreté. C’est un vin qui convient à tous les goûts car il est moins marqué en Sauvignon que La Verrière. Si vous voulez faire plaisir à tous lors de vos repas et rafraichir les palais agréablement, c’est ce vin qu’il faudra choisir.
    3) En dernière position, et à une totale unanimité, arrive le château Marjosse. Ce vin obtient la note de 6/20. Pourquoi? Robe peu colorée, aucune longueur en bouche, peu fruité, un vin neutre que l’on pourrait même qualifier de vin de table malheureusement… Certains de mes invités ont même mentionné qu’ils feraient juste la cuisine avec et encore…

    Néanmoins, la région de Bordeaux n’est pas du tout une région à vins blancs, ces propos sont donc à nuancer si on replace les éléments dans leur contexte. Le château la Verrière et Marjosse sont de bons vins, qui peuvent permettre de ravir vos moments conviviaux.

  8. fred dit :

    Vous voulez sans doute dire Kikaddict que Bordeaux est connue en premier lieu pour ses vins rouges… ça serait en tout cas plus exact.. 🙂
    Quand au Château Marjosse, votre bouteille avait sans doute un défaut…

  9. Amélie dit :

    Nous avons pu passer un charmant moment autour de vos vins et trouver ensemble des mots pour décrire les vins. Ce n’est pas si facile et je pense que nous manquons d’entrainement pour qualifier les arômes degages par les vins. Nous allons donc continuer l’exercice sur d’autres vins!!!!!
    Amelie

    Château Ballan Larquette 2011 :
    Un excellent vin qui se tient bien apprécié par tous les dégustateurs.
    Un vin charpenté et rond. Long en bouche.
    Gout Ananas, Aubépine ?

    Château Marjosse 2011 :
    Un vin plein de fraîcheur, vivace et bien équilibré. Nez frais, aux parfums de citron, melon ?

    Château La Verrière 2011 :
    Nez fruité et intense. En bouche, beaucoup de longueur et de persistance. Nez de fruits blancs, miel ? Bien équilibré en bouche.
    Amélie Caches-Vins

  10. Delphine Guérin dit :

    Nous avons donc décidé d’inviter 8 ami pour déguster ce trio de vins blancs.
    L’ambiance, de part cette dégustation, était plus que joyeuse!
    Mais nous nous sommes rapidement rendu-compte qu’il n’était pas si évident de critiquer un vin et que nous manquions tous de vocabulaire et mots précis pour décrire nos sensations.

    Alors en premier: Marjosse:
    Sur les 8 convives, seule une personne l’a choisi en premier. On l’a jugé trop sec, avec des arômes pas assez prononcés, sans saveur particulière.

    Ensuite le Chateau Ballon Larquette:
    « 2 convives l’ont choisi. Agréable, plus goûté que le Marjosse mais manquant encore de caractère. Le côté piquant était très original.

    Puis nous avons terminé par le La Verrière:
    « ce fut donc le plus apprécié, sans contestation: nous avons été contents de le boire en dernier. Pour 5 euros, c’est un bon rapport qualité prix. Il se distingue par une saveur en bouche plus caractéristique et avec plus de caractère.

    Nous avons été tous ravis de faire ce test et sommes prêts à recommencer quand vous le souhaiterez. N’existe-t-il pas de brochure nous permettant d’acquérir un vocabulaire plus précis et de mieux s’y connaître en vin?

  11. fred dit :

    Bonjour Delphine !
    L’important est l’attention portée au vin et la convivialité du moment plutôt que le vocabulaire, merci beaucoup pour le votre..
    Il y a plein de littérature sur ce sujet, citons notamment le petit dictionnaire de Franck Dubourdieu http://www.apero-bordeaux.fr/2010/11/petit-vocabulaire-vin-bordeaux/
    A très bientôt, frédéric

  12. Pierre-Laurent dit :

    Pour ma part, je suis un peu dans la situation de Delphine, j’ai invité 6 personnes mais seul l’un d’entre eux était un peu connaisseur et a un peu guidé le débat donc je n’aurais sans doute pas de commentaire très précis ni très technique à l’instar des premières réponses, mais quoi qu’il en soit, nous avons passé un moment très agréable et avons savouré, sans pouvoir les décrire correctement, ces 3 vins autour d’un petit apéro dînatoire.

    Encore une fois un grand merci à vous, nous avons réellement apprécié ces vins et je pense qu’ils sont fortement responsables de cette soirée très réussie !

    Marjosse : nous avons commencé par lui, et si certains l’ont trouvé « pas trop mal », les langues se sont déliées après avoir goûté les autres vins, qui n’avaient rien à voir avec le premier… Non, il n’a pas vraiment laissé de très bon souvenir, il était vraiment trop sec à notre goût.

    La Verrière : sans hésiter le vin de la soirée, tout le monde était convaincu ! Beaucoup plus doux et fruité, il a remporté les suffrages des femmes et des hommes également. L’étiquette avec le grand V, assez décalée par rapport aux autres nous a un peu surpris au début, et certains ont même pensé que l’aspect marketing de la jolie étiquette couvrait souvent un vin déplorable, mais ce n’était absolument pas le cas, tout le monde a été d’accord sur ce point.

    Ballon Larquette : nous avons terminé par ce vin, et il a plus divisé. Sur les deux premiers vins, nous étions tous relativement d’accord mais pour le Ballon Larquette, les avis ont divergé. Une personne a trouvé son goût trop « fort », à l’inverse d’autres l’ont trouvé un peu trop léger… Je pense personnellement qu’il est toujours difficile de passer en dernier, car les papilles sont moins efficaces surtout quand on en a pas trop l’habitude. Ceci étant dit, je pense que tout le monde y a été de son petit commentaire pour le jeu, mais que c’est un vin plutôt agréable que j’achèterais personnellement si je retombe dessus en magasin.

    Voilà, des petits commentaires peut-être pas très constructifs comme je le disais, mais ce fut un réel bonheur que de se livrer à cette dégustation, et nous a réellement donné l’envie de participer à des petites initiations à l’oenologie pour développer nos sens et pouvoir exprimer ce que nous ressentons en découvrant de nouveaux vins.

    Merci encore à vous !

  13. Audrey dit :

    La dégustation des Bordeaux Blancs a eu lieu lors d’un apéro suivi d’une paella entre amis. Nous étions 5 à déguster ces vins, 3 hommes et 2 femmes. Nous remercions donc tout d’abord les vignerons pour nous avoir offert ces vins délicieux, ce qui nous a permis à l’occasion de cette dégustation de passer une agréable soirée!

    Nous sommes tous tombés d’accord pour dire que nous avons aimé ces 3 vins.

    Cependant la majorité a préféré le Château Marjosse (surtout les femmes), pour ses notes fruitées. Il était aussi un peu plus long en bouche que les autres.

    Celui qui arrive en deuxière position est le Château Ballan-Larquette qui est très bon et fruité également mais sans longueur en bouche.

    Pour finir, le château La Verrière est arrivé en troisième position, car il avait peut être un peu moins d’aromes que les 2 autres et était aussi un peu plus sec. Une seule personne (un homme) l’a préféré aux autres!

    Vous pouvez retrouver ce commentaire sur mon blog de cuisine chouchourecette
    http://chouchourecette.canalblog.com/archives/2012/07/03/24630281.html

    Merci encore de m’avoir sélectionné pour cette dégustation, expérience à renouveler quand vous voulez!
    Audrey

  14. David dit :

    Nous avons organisé notre dégustation au milieu de l’été en famille et entre amis : panel hétéroclite de goûteurs, certains n’ayant aucun contact avec la culture du vin, et d’autres beaucoup plus proches de celle-ci, parce qu’ils vivent eux-même dans le sud-ouest, ou vont y passer leurs vacances! je me suis chargé de prendre en note les
    commentaires.
    Merci à Apéro Bordeaux qui a permis ce super moment de retrouvailles, de convivialité et d’apprentissage. Nous avons décidé de poursuivre, entre nous, l’aventure de ces dégustations.

    A tout seigneur, tout honneur, le Château Marjosse a fait l’unanimité. Le nom de Pierre Lurton était, pour l’un d’entre nous, le gage d’un travail de qualité. Fruité et pétillant, liquoreux, les avis offraient une grande variété d’approche : cela montre que tout le monde s’y retrouvait, non par le biais d’un plus petit dénominateur commun, mais au contraire grâce à une panoplie de sensations et de goûts! Ce Châteaux Marjosse Bordeaux 2011 est fantastique. J’exagère sans doute mais il a vraiment permis une averse de compliments.

    Le Château Ballan-Larquette (Vignobles Chaigne et fils) a crée une attente impatiente, le sceau « Vigneron indépendant », l’information précisant que le vin était « issu des cépages traditionnels du Bordelais », tout cela nous mettait l’eau, avant le vin, à la bouche. Nous lui trouvions une jolie robe et les odeurs d’agrumes (citron pamplemousse) confirmaient l’invitation. En le buvant, les avis sont devenus partagés et l’admiration
    revue à la baisse – toute relative certes, mais indéniable; Très jeune, il est déséquilibré. Il n’est pas long en bouche, il s’en va tout de suite. C’est comme s’il lui manquait de soleil. Sans que je puisse expliquer la comparaison, un ami a dit qu’il faisait « Muscadet ». Un autre ami a suggéré de l’essayer en accompagnement d’huitres et de fruits de mer. Il retrouvait trop en bouche les odeurs d’agrumes. Pour lui, le goût citronné était trop prononcé.

    Le troisième vin, Château La Verrière 2011, est plus sobre dans sa présentation. Pas de bâtiment noble affiché sur l’étiquette, un design résolument contemporain, Grand V Majuscule couleur argenté et un oiseau posé sur le plat supérieur du V! Très original et élégant! Il y a aussi une référence au fait que le vin est monocépage (Sauvignon) et au dos de la bouteille, sont indiqués les noms du viticulteur et de l’oenologue! Cela donne l’impression très réussie d’un produit « fait maison », qui offre un suivi méticuleux et personnalisé à chaque étape! Au goût, nous avons bien retrouvé ce souci de composition et d’équilibre, cet effort d’organiser le chaos de la vinification pour le condenser en un produit « design » (dans le très bon sens du terme)! Il y a de la classe et de l’ambition dans ce vin!

    Pas de verdict final, les trois vins avaient chacun leur partisans! Aucun ne nous a laissé neutre et sans impression et chacun vaut l’aventure de la dégustation!

    Merci encore à Apéro Bordeaux pour cet envoi de 3 excellents vins!
    David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *