Bordeaux
Bordeaux

l'apéro est offert par les vignerons de bordeaux et bordeaux supérieur

Apéro Bordeaux

Dégustation avril 2017 : 3 Bordeaux Blanc Oscars 2017

Ces 3 Bordeaux Blanc sont Cellier de Bordes, l’Instant Bordeaux et le Château de Bonhoste.

 

 

Les membres du Jury sont :
Mesdames Sylvie Ballas (Chuyer), Jacqueline Blanquin Nordin (Paris), Audrey Chalet (Dijon), Mélanie Gasparini (Cuxac d’Aude), Marie Schweitzer (Bordeaux), Elodie Veyret (Lille), Sollen Bossis (Talence), Annabelle Vasse (Bordeaux).
Messieurs Cedric Amiot (Rezé), Benoit Billaud (Andernos les Bains), Alain Bilocq (Coin sur Seille), Vincent Fabre (Trets), Matthieu Lamboley (Paris), Gilles Luciani (Talence), David Vaudrion (Saône).

 

Cellier de Bordes Bordeaux Blanc 2016Cellier de Bordes
Cheval Quancard
AOC Bordeaux Blanc 2016
Sauvignon, Sémillon
Prix conseillé : 4,50 € TTC
Contact : www.chevalquancard.com

 

Dégustation
Œil : robe vert pâle brillante.
Nez : notes de cassis; de pamplemousse, de pomme verte.
Bouche : attaque franche puis de la rondeur et de la fraîcheur. Une longue note finale de fleurs blanches et pomme verte.

 

 

 

L'Instant Bordeaux Blanc 2016L’Instant Bordeaux
Maison Bertrand Ravache
AOC Bordeaux Blanc 2016
Sauvignon 75 % (partiellement élevé en barriques neuves), Sémillon 25 %
Prix conseillé : 5 € TTC
Contact : www.bertrand-ravache.com

 

Dégustation
Œil : robe jaune pâle étincelante.
Nez : intenses arômes de fleurs blanches, d’agrumes et de fruits blancs.
Bouche : fine et complexe, équilibrée, avec une belle finale fruitée.

 

 

 

Château de Bonhoste Bordeaux Blanc 2016Château de Bonhoste
SCEA Vignobles Fournier
AOC Bordeaux Blanc 2016
60 % Sauvignon – 30 % Sémillon – 10 % Muscadelle
Prix conseillé : 6,10 € TTC
Contact : www.chateaudebonhoste.com

 

Dégustation
Œil : robe brillante, blanc-jaune très pâle à reflets verts.
Nez : arômes de fruits d’été et de fruits exotiques associés à des notes florales.
Bouche : attaque souple légèrement perlante, belle vivacité et équilibre puis une finale fraîche et fruitée.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager :

11 Réponses pour : “Dégustation avril 2017 : 3 Bordeaux Blanc Oscars 2017”

  1. Marie dit :

    Tout d’abord merci de m’avoir permis ainsi qu’a mes amies de tester des vins de Bordeaux.
    Le moment fut très intéressant et nous avons toutes été d’accord !

    Nous avons commencé par le Cellier de Bordes.
    Il avait un nez printanier, fruité et frais. En bouche des notes boisées venaient compléter le palais.
    Notre préféré !

    Puis le Château de Bonhoste en second, il nous a paru plus fort et sec. Le nez moins parfumé avec une une note d’acidité en fin de bouche.

    Enfin, l’Instant Bordeaux, de couleur très claire qui présentait une acidité plus marquée, avec une note de citron et un léger pétillement. Nous avons trouvé le bouchon en plastique moins convaincant.

    La dégustation de marie

  2. Alain dit :

    Désolé pour le retard , voila nos résultats : nous avons apprécié la dégustation des 3 Bordeaux blanc.

    – Cellier de Bordes :
    Belle couleur jaune pale, nez fruit exotique, note : 60 / 100

    – Château de Bonhoste :
    Belle couleur jaune paille, nez fruits litchi, note: 57

    – L’instant Bordeaux
    Jaune pale, nez minéral ,abricot ,agrumes, acidité prononcée, note / 57

    Dans l’ensemble , des vins jeunes , sans prétentions, mais appréciables à l’approche de l’été

  3. Cédric dit :

    Cédric

    Nous sommes des consommateurs aguerris des vins de Bordeaux mais davantage en Rouge qu’en Blanc, c’était donc une bonne opportunité de découvrir les cépages du vin blanc.

    Voici les notes prises lors de la dégustation :

    L’instant Bordeaux :
    – Apparence transparente
    – Vin frais, rafraichissant, acidulé, sensation de pétillant
    – Explosion d’arômes d’agrumes et de citron
    – Parfait pour un apéro car la sensation très sucrée sera contre balancée par les apéros salés !

    Cellier de Bordes :
    – Vin plus rond, plus complexe, plus complet – que l’Instant
    – Finale plus longue avec des arômes floraux
    – Parfait à consommer avec du poisson. A cette occasion nous avons consommé un wok de gambas !

    Bonhoste :
    – Couleur blanc-jaune, qui montre un travail d’assemblage
    – On perçoit des arômes de fruits et de fleurs, ce qui le rend complexe à décrypter, beaucoup de choses se mélangent et il est difficile de percevoir des notes plus marquées
    – Nous l’avons bu avec une glace en dessert et c’était délicieux !

    Je vous souhaite une bonne fin de soirée, et encore merci pour ce bon moment de partage et de convivialité avec nos amis.
    Nous avons décidé de faire la même chose avec des bouteilles de vin rouge pour une prochaine fois !

    Cédric

  4. Gilles dit :

    Apéro Bordeaux nous a envoyé un lot de 3 blancs à déguster. Cette dégustation a été effectuée avec une équipe d’amis peu habitués à la technique et au vocabulaire mais tous amateurs de vin.

    Gilles

    Château de Bonhoste, Bordeaux 2016 (6 €)
    60 % Sauvignon – 30 % Sémillon – 10 % Muscadelle
    Belle brillance, jaune clair tirant sur le vert
    Notes d’agrumes, citronnées, de fleurs blanches. Acidité un peu agressive malgré tout en fin de bouche.

    L’instant Bordeaux, Bordeaux 2016 (5 €)
    Maison Bertrand Ravache
    75 % Sauvignon (partiellement élevé en barriques neuves) – 25 % Sémillon
    Jaune très pâle, notes fleuries.
    Un petit perlant d’entrée qui s’estompe ensuite. De la fraîcheur en bouche avec une acidité bien marquée. Un peu court en finale.

    Cellier de Bordes, Bordeaux 2016 (4,50 €)
    Cheval Quancard
    Sauvignon – Sémillon
    Jaune très pâle.
    Notes fleuries, d’agrumes, de bourgeons de cassis. Bouche ample avec une belle persistance aromatique. Bien structuré.

    Toujours intéressant de se prêter au jeu de la dégustation avec des personnes qui s’y initient avec sérieux et plaisir.

    Gilles

    Gilles

    PS : le commentaire sur mon blog

  5. Soline dit :

    Soline

    Nous avons dégusté les vins à l’aveugle dans un ordre aléatoire sans savoir les prix ou le nom du château . J’étais accompagné de 3 «alcolytes » : Fernando, œnologue mexicain qui a travaillé dans la région du cognac et en Hongrie, un vrai globetrotteur. Et Caroline, grande amatrice de vin blanc, qui aime boire un bon verre après le boulot accompagné de quelques olives donc faut que ce soit bon et adipeux (elle utilise parfois des mots compliqués alors elle fait la traduction à Fernando. Adipeux : qui te donne envie d’y revenir, qui te fais saliver).
    Fernando avait invité une amie suisse allemande qui a partagé avec nous ce moment convivial où l’important est de se faire plaisir avec des vins .
    Quand à moi Soline, passionnée de vin et d’oenotourisme, je ne suis pas une grande connaisseuse en vin blanc j’ai plutôt tendance à boire du rouge ayant travaillé dans le Médoc pour le Château Mouton Rothschild, je sais, j’ai été très mal éduquée. Aujourd’hui je balade des oenotouristes dans les vignes avec un minibus pour leur faire découvrir notre belle région.

    Vin N°1 :
    Le premier vin que nous avons dégusté semblait très jeune visuellement avec une couleur très claire.
    Fernando : nez très agréable, notes de fruits exotiques, ananas, noix de coco, pomme verte, agrumes.
    Soline : Les notes d’agrumes nous emmènent vers du sauvignon blanc.
    En bouche nous partageons les caractéristiques suivantes : Une belle acidité, arrière bouche très agréable, il reste frais et agréable, une belle longueur, une pointe d’acidité et après rond en fin de bouche. Point négatif : il finit sur une note d’amertume .
    Caroline : C’est mon style mais à la fin je suis un peu déçue. Les promesses, les sensations exotiques, que tu as au début à l’odeur s’évaporent en bouche. Pour elle c’est la jeunesse qui la dérange. Fernando précise que souvent le nez ne coïncide pas avec le goût. Nous observons au goût qu’il n’a pas été élevé en fût de chêne et qu’il a probablement beaucoup de sulfites. Donc pas nécessairement Bio.
    Notre Conclusion : Vin qui a de belles promesses au nez qui fait voyager, qui attaque en bouche avec une belle acidité mais qui fini sur une note d’amertume. Un vin à boire accompagné par de la nourriture, à tendance grasse ou iodé comme des huitres.

    Vin N°2
    Le deuxième vin que nous ouvrons a une couleur très pâle, presque transparente.
    Au nez un vin plus floral et plus léger que le premier mais agréable.
    Caroline : c’est un vin à crevettes grises !!
    Après aération il perd en arômes.
    Soline : En bouche, c’est un vin plus gras et plus homogène du début à la fin.
    Fernando : C’est un vin plus masculin.
    Caroline : C’est un vin blanc à la Papa, il ne raconte pas d’histoire mais donne envie d’y revenir.
    Nous nous accordons à dire que c’est un vin facile à boire, pas dans la complexité mais qui donne envie d’y revenir. A boire avec des fruits de mer, en tout cas nous avec le guacamole de Fernando c’est passé crème.
    Petit Conseil de Fernando : faire une presse plus fineet pourquoi pas une maceration pré-fermentaire à froid pour préserver plus les arômes.
    Notre conclusion : C’est un vin qui se boit facilement mais pas tout seul, il doit être accompagné, de fruit de mer, d’ingrédients gras. Un vin adipeux (comme le dit si bien Caroline) qui à un goût de reviens-y.

    Vin N°3 :
    Soline : pour moi c’est un vin de terroir qui me donne une émotion. Il a une odeur qui apaise.
    Caroline : C’est un vin d’ici.
    Fernando : Il a des arômes de mandarine, de pâtisserie qui sort du four, de croissant chaud.
    On s’accorde à dire qu’il a une odeur réconfortante et apaisante. On peut passer plusieurs minutes juste à le sentir tellement il nous apporte du bien-être.
    Il est très floral, peut-être un arôme qui nous rappelle une huile essentielle comme de la lavande mais nous ne saurions pas dire laquelle.
    Pour Caroline il y a enfin un raccord entre les promesses olfactives et le goût.
    Pour moi il a une belle minéralité, ce que j’apprécie dans un vin blanc, ça me rappelle les vins blancs des graves, peut être que ce vin est produit sur un sol à tendance graveleux.
    Le vin reste plus longtemps en bouche. Il a les atouts des 2 premiers vins ; un très beau nez, très aromatique et il a un goût de reviens-y.
    Notre conclusion : C’est un vin apaisant, à boire tout seul, avec une belle minéralité. Il tient en bouche et rien ne vient perturber la dégustation.

    Maintenant nous découvrons les bouteilles, est-ce que vous aviez deviné les vins par leur description ?

    Vin N°1= Château Bonhoste, Bordeaux Blanc 2016
    Fernando avait raison pour la jeunesse de ce vin, et Caroline doit attendre un petit peu pour le reboire car cette jeunesse l’a un petit dérangée. Moi c’est un vin que j’accompagnerai avec quelque chose à manger mais pas tout seul.

    Vin N°2= L’instant Bordeaux– Bordeaux Blanc 2016 , Audace par Bertrand Ravache
    Pour nous de voir une bouteille de vin blanc transparente pour du vin blanc montre le côté marketing du produit contrairement au 2 autres bouteilles qui sont vertes.
    Mais le vin à un goût de reviens-y et on y revient à coup de crevettes grises !

    Vin N°3= Cellier de Bordes-2016
    Honnêtement notre préféré. Je découvre pourquoi, il a une majorité de Sémillon dans son assemblage et je sais que j’ai tendance à les aimer. Dans la description je vois aussi qu’il a des arômes d’acacia et de chèvrefeuille ce sont peut être ces odeurs qui apportaient le côté apaisant que l’on peut retrouver dans des huiles essentielles.

    Merci à mes « Alcolytes » pour ce beau moment de partage et d’échange. Le vin c’est le partage de sensations, d’émotions qui nous font voyager.
    Merci à l’appellation Bordeaux et Bordeaux Supérieur pour l’organisation de cet événement. Et surtout merci aux vignerons et vigneronnes qui ont fait ces vins, à toutes les personnes qui ont travaillé à l’élaboration et à la commercialisation de ces vins.

    Je n’ai plus qu’à vous souhaiter à toutes et à tous une bonne dégustation.

    Soline

  6. Lloret Jenny dit :

    Ça donne envie de tous les goûter !

  7. fred dit :

    Alors inscrivez vous ! 🙂

  8. Audrey dit :

    Audrey

    Une belle journée ensoleillée se termine ! Quoi de mieux qu’un Bordeaux blanc accompagné de petits amuses-bouches : fougasses, toasts, pizzas ; allier finesse, légèreté, parfait pour une belle météo et un bon moment détente !

    Audrey

    Audrey

  9. Annabelle dit :

    Merci de nous avoir permis de passer une superbe soirée à jouer les œnologues. Bon, nous étions plus 5 amis amateurs de vin, plus ou moins connaisseurs et à la recherche des bons termes pour qualifier les vins blancs et suivre correctement les étapes de la dégustation.
    Et puis boire sans manger de bons petits mets, ça serait vraiment dommage ! La table n’étant pas assez grande pour tout contenir, nous avons fait une double dégustation pour apprécier tel vin avec tel met.

    Annabelle

    Nous avons commencer la dégustation au hasard et dans cet ordre :

    Château de Bonhoste, blanc 2016 :
    D’une jolie couleur jaune pâle, il laisse apparaître au nez des notes de fruits exotiques et de pêche blanche. A la première gorgée, il semble sec avec un côté étonnamment petillant puis devient plus souple et finit sur une jolie rondeur fruitée. L’assemblage est intéressant. Il va très bien avec les crevettes !

    L’Instant Bordeaux, blanc 2016 :
    D’un jaune très clair, il est très aérien et floral. Il est plus léger et reste fruité. Il s’est bien accordé avec les fromages !

    Cellier de Bordes, blanc 2016 :
    De couleur jaune pâle, il nous réveille le nez par des senteurs d’agrumes et de fleurs. Très agréable au nez, il l’est tout aussi au palais, frais et printanier. Il reste notre préféré à la majorité. Il s’est marié à merveille avec tous les mets !

    Après avoir découvert les vins dignement, on s’est amusé à les cacher afin de savoir si on pouvait les reconnaître à l’aveugle. Une réussite parfaite de la Team !

    Sinon, on a adoré le packaging des bouteilles pour le transport. On a même fait une photo à l’ouverture car ça nous faisait penser à un bonhomme !
    Annabelle

    On a vraiment passé une soirée dégustation conviviale à la découverte des vins et de nos sens. On le refait quand vous voulez !

  10. Mélanie dit :

    Tout d’abord merci de nous avoir permis de tester de si bons vins de Bordeaux.
    Nous nous sommes régalés. C’est un véritable plaisir de goûter et d’apprécier des vins différents.

    Mélanie

    Nous avons dégusté en premier le Cellier de Bordes.
    Nous l’avons trouvé fruité, frais en accord avec l’entrée, des poivrons mariné à l’huile d’olives mozzarella, et filets d’anchois.

    Ensuite nous avons ouvert L’instant Bordeaux qui lui s’est parfaitement marié avec les plateau de fruits de mer, petite pointe d’acidité et d’agrumes.

    Et le dernier le Château de Bonhoste s’est totalement bien intégré pour le dessert des fraises de mon jardin à la Chantilly maison. Un goût fruité, souple, frais. Ce fut notre préféré !

    Merci infiniment pour cette dégustation et pour cette sélection, ce fut un véritable plaisir !

    Mélanie

    Mélanie

  11. Matthieu dit :

    Nous avons eu la chance de déguster avec amis, famille et collègues trois vins blancs de Bordeaux du millésime 2016. Au final nous étions 10 personnes envieuses d’apprendre et découvrir de nouveaux vins afin de donner notre avis. Avant de procéder à la dégustation, nous avons pu noter la clarté très prononcée des vins qui semblait nous annoncer une dégustation de vins légers. Ceci était parfaitement adapté pour un apéritif estival.

    La dégustation de Matthieu

    Pour accompagner ces vins, nous avons choisi de diversifier nos accompagnements avec notamment des petits fours maisons, différents fromages, et charcuterie mais également guacamole maison, légumes et fruits de saison telles que melon, cerises, et abricots. Chacun a donc pu trouver son compte pour accompagner sa dégustation comme il le souhaitait…

    Nous avons tous apprécié la fraicheur et légèreté des trois vins dégustés ce soir, mais également leurs différens arômes allant des notes florales aux agrumes .

    Nous avons débuté notre dégustation par l’Instant Bordeaux (packaging très attirant, vin très clair, léger et frais) puis avons continué sur le Cellier de Bordes (notre préféré de part sa rondeur, sa fraîcheur, et les différents arômes d’agrumes qui restent en bouche), pour enfin conclure par le Château de Bonhoste (vin équilibré plus sec que les deux autres avec des arômes de pêche).

    Merci apéro Bordeaux pour cette très bonne degustation !!!!

    Matthieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apéro Bordeaux Dégustation Apéro Bordeaux Dégustation

Les derniers commentaires